Renforcement de la sécurité de l’usage des drones civils

Agnormark / iStock
Aux termes de l’article L. 34-9-2 du code des postes et des communications électroniques, les drones dont la masse est supérieure à un seuil fixé par voie réglementaire doivent être équipés d’un dispositif de signalement électronique ou numérique et d’un dispositif de signalement lumineux.

Les trois projets de textes soumis à consultation publique sont pris en application de ces dispositions.

Ainsi, le projet de décret en Conseil d’Etat précise les objectifs de ces dispositifs de signalement, à savoir l’identification des drones, lorsqu’ils sont en vol, par les forces de sécurité et de défense. Il précise également les cas d’exemption, ainsi que les sanctions pénales attachées au non-respect des obligations de l’article L. 34-9-2.

Le projet d’arrêté fixe quant à lui les caractéristiques techniques des deux dispositifs de signalement ainsi que le format des données transmises par le drone.

Enfin, le projet de décret simple fixe le seuil à partir duquel des drones seront soumis aux obligations de l’article L.  34-9-2, soit 800grammes.

Consulter :

Mis à jour le 12/03/2020

Partager