Donnez votre avis sur le Site

L'égalité professionnelle à la DGE

La DGE s'engage pour la mixité et l'égalité professionnelle. Signataire le 9 mars 2020 du troisième plan ministériel 2020-2022 relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes, elle a déployé un plan ambitieux destiné à promouvoir l’égalité des genres en son sein.

La mixité et l’égalité professionnelle représentent des enjeux majeurs pour la Direction générale des Entreprises. C’est pourquoi elle a été signataire le 9 mars 2020 du troisième plan ministériel 2020-2022 relatif à l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes et, qu’à la même date, elle a adopté un plan directionnel pour la période 2020/2022. Ce dernier constitue une feuille de route ambitieuse pour promouvoir l’égalité au sein de ses services.

A travers son plan d'action, la DGE s'engage pour la mixité et l'égalité professionnelle

Le plan d’action 2020/2022 de la DGE, qui s’appuie sur une vaste consultation des agents de la centrale menée en février 2020, contient 17 mesures validées par le comité de direction (CODIR) articulées autour de trois grands axes :

  1. améliorer l’attractivité et la gestion des carrières,
  2. améliorer l’articulation vie professionnelle-vie personnelle pour les femmes et les hommes,
  3. promouvoir l’égalité femmes-hommes.

Consulter les engagements de la DGE pour la mixité et l'égalité professionnelle

Deux ans après le lancement du plan directionnel, de nombreux résultats sont à souligner, parmi lesquels :

  • Le développement du réseau d’accompagnement de la DGE, « DG’Elles », ouvert à toutes les femmes de la direction, avec l'organisation d'un webinaire sur la place des femmes dans un environnement technique, de deux ateliers de coaching sur l’équilibre vie pro/vie perso et la réussite au féminin, ainsi que d’un petit déjeuner d’échanges. Et bien d'autres actions sont à venir en 2022 !
  • Le déploiement d’une formation obligatoire à la lutte contre les biais de genre et le sexisme pour les emplois de direction, les directeurs de projets et les chefs de projets.
  • Le remplacement des agents en congé maternité ou en congé parental, permettant de faciliter leur retour.
  • Un engagement tenu de réduire l’écart entre les bonus moyens des femmes et des hommes exerçant les mêmes fonctions à moins de 5 %.
  • Des objectifs fixés à chaque chef de service et sous-directeur en matière d’égalité femmes-hommes dans le cadre de la procédure d’évaluation annuelle.

Le réseau DG’Elles

A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes du 8 mars 2021, et conformément à la mesure 14 du plan d’action de la direction en faveur de l’égalité professionnelle, la DGE a inauguré son premier réseau professionnel féminin, DG’Elles.

S’appuyant sur les résultats d’un sondage effectué en septembre 2020, à l’occasion duquel plus de la moitié des femmes de la DGE s’était montrée intéressée par une telle initiative, le réseau DG’Elles a pour ambition d’être une instance d’échanges et d’entraide pour les femmes de la direction, ainsi qu’un vecteur de sensibilisation à l’égalité pour tous les agents.

Ainsi, depuis sa création, le réseau DG’Elles a organisé des petits déjeuners d’échanges à destination des femmes de la direction, des conférences ouvertes à tous sur des thématiques relatives à l’égalité femmes-hommes, ainsi que des ateliers de coaching sur l’équilibre vie pro – vie perso ou encore la réussite au féminin.

Le réseau poursuit son action avec la mise en place imminente d'un dispositif de mentorat pour les femmes de la direction.

Les femmes de la DGE

La Direction générale des Entreprises comprend de nombreuses femmes de talent !

Afin de valoriser celles qui font la DGE au quotidien, le portrait d’une femme travaillant ou ayant réalisé une partie de son parcours professionnel au sein de la Direction sera publié chaque mois sur cette page.

Retrouvez les derniers portraits publiés :

Découvrez l'ensemble des portraits de femmes de la DGE

Mots clés

Mis à jour le 20/09/2022

Partager