Signature du quatrième contrat de destination : Tourisme de mémoire en Normandie

Le 20 février dernier, à l'occasion de la tenue des assises territoriales du tourisme en Basse-Normandie, la ministre de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme a signé un contrat de destination « tourisme de mémoire » avec une vingtaine de partenaires publics et privés.

Ce contrat vise à créer une offre touristique innovante et adaptée autour de cette thématique.

Le contrat de destination " Tourisme de mémoire en Normandie " impulsé par l’État, Atout France, le Comité régional du tourisme de Normandie et la Région Basse-Normandie, s’articule autour de trois volets : « marketing » avec des actions de promotion ; « structuration de l’offre » intégrant des actions liées à la mise en réseau, à la qualité des conditions d’accueil, à l’attractivité des contenus, aux projets d’investissement ; et « intelligence économique » permettant d’évaluer l’impact des actions mises en œuvre.

Ce contrat a notamment pour objectif de permettre à la Normandie de :

  • devenir la destination internationale par excellence sur la Seconde Guerre mondiale ;

  • augmenter la fréquentation des sites et les retombées économiques sur le territoire, au-delà de 2014 ;

  • et d’accéder à une place de premier plan en Europe et dans le monde en tant que région porteuse des valeurs de paix, de réconciliation et de liberté.

Pour la Basse-Normandie, le tourisme est une filière économique majeure avec un chiffre d’affaires de 1,5 milliard d’euros et 24 000 emplois salariés. Le tourisme de mémoire notamment figure en bonne place.

Mis à jour le 06/12/2019

Partager