Stratégie esport 2020 – 2025

Gorodenkoff / Getty images
Faire de la France le leader européen du secteur à horizon 2025

Véritable phénomène de société, l’esport présente un potentiel de développement remarquable. Les Assises de l’esport, organisées au 1er trimestre 2019 par les ministères en charge de l’économie numérique et des sports, ont permis d’engager une réflexion de fond sur la structuration de l’écosystème de l’esport français, en vue d’établir une feuille de route à horizon 5 ans.

Le secrétaire d’état au Numérique et la ministre des Sports présentent la feuille de route interministérielle, fondatrice de la stratégie nationale « Stratégie Esport 2020-2025 », avec pour objectif de faire de la France le leader européen du secteur à horizon 2025.

La Stratégie Esport 2020-2025 s’articule autour de 4 axes :

Axe 1 : Promouvoir le développement d'une pratique esportive responsable et socialement valorisée

L'enjeu

Démocratiser et positiver l’esport, promouvoir un esport éthique, intègre et inclusif (mixité, handicap, lien social…)

Les principales actions

Encourager l’émergence d’un écosystème structuré, responsable et inclusif

  • Soutenir la diffusion d’une politique d’inclusion et de mixité en lien avec les associations pertinentes ;
  • Soutenir la mise en oeuvre d’outils pédagogiques ainsi que d’actions de prévention et de sensibilisation aux enjeux sanitaires et sociaux à destination du public et des parents ;
  • Accompagner le montage d’actions de sensibilisation en milieu scolaire et extra-scolaire.

Encourager le déploiement d’un système de régulation et de prévention adapté aux spécificités de l’activité (pratique en ligne et en physique)

  • Dès 2020, diffusion de bonnes pratiques et outils à destination des acteurs du secteur ;
  • Mettre en place d’une politique de labellisation « France Esports » destinée à informer les pratiquants, les collectivités et le grand public.

Axe 2 : Accompagner la création d'un parcours de formation pertinent, avec une attention particulière portée aux joueurs de haut-niveau

L'enjeu

Encadrer et former les futurs joueurs de haut-niveau et professionnels de la filière.

Les principales actions

Mettre en place des parcours de formation adaptés à la haute-performance dans l’esport pour les joueurs à haut potentiel en pré et post-bac.

  • À partir de 2020, encourager la mise en place d’expérimentations en milieu scolaire (aménagements de scolarité...) ;
  • Bénéficier de l’expertise et des compétences de l’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance (INSEP) sur la thématique.

Suivre l’évolution des besoins en formations du secteur (formation des encadrants, métiers et compétences recherchées…).

  • A partir de 2020, et en lien avec les opérateurs pertinents, identifier et évaluer les besoins en compétences du secteur, et le cas échéant formations associées ;
  • Structurer des filières de formation à destination des encadrants.

Axe 3 : Mettre en place une politique de soutien au développement des acteurs français de l'esport

L'enjeu

Soutenir la croissance, l’investissement, l’innovation et l’exportation du savoir-français.

Les principales actions

Structurer une offre de solutions d’accompagnements et de financements à destination des acteurs du secteur.

  • Dès 2020, consolider une cartographie des modalités d’accompagnements mobilisables par l’écosystème (incubateurs, interlocuteurs pertinents…) ;
  • Mobiliser les investisseurs publics (Caisse des Dépôts et Consignations, BPI France…).

Encourager l’émergence d’une filière esportive française structurée et compétitive.

  • Structurer le secteur sur le modèle d’une véritable filière industrielle intégrant une spécificité culturelle et sportive ;
  • Dès Janvier 2020, commanditer une étude de prospective économique visant à compléter le diagnostic établi et affiner ses perspectives d’évolution. Poursuivre la création d’un environnement institutionnel, économique et législatif attractif et sécurisant ;
  • Dès Janvier 2020, évaluer le dispositif « joueur professionnel de jeux vidéo salarié » ;
  • D’ici 2021, clarifier la fiscalité applicable aux compétitions de jeux vidéo et gains associés ;
  • D’ici 2021, mettre en place une politique de visa adaptée au secteur ou clarifier son rattachement à des politiques existantes.

Axe 4 : Mettre en valeur l'attractivité de la France, de ses territoires et de son écosystème de l'esport, auprès des acteurs de la filière et des investisseurs

L'enjeu

Renforcer l’attractivité de notre territoire et écosystème face à une concurrence internationale accrue.

Les principales actions

Développer une stratégie de valorisation de l’esport en France en s’appuyant sur la dynamique portée par les JOP Paris 2024.

• Dès Janvier 2020, structurer une offre de services et outils de promotion au soutien de l’export des acteurs de l’écosystème avec l’appui de Business France ;
• Faire de l’esport un axe structurant du programme d’héritage de l’Etat des Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024.

Dès Janvier 2020, positionner la France comme place forte de l’esport à l’international.

• Sensibiliser le réseau diplomatique économique et culturel à la thématique ;
• Mobiliser le réseau French Tech, et associés, et soutenir la mise en oeuvre d’opérations d’attractivité fléchées en lien avec les acteurs du secteur ;
• Accompagner et soutenir les initiatives européennes sur le secteur.

Mots clés
Mis à jour le 03/02/2020

Partager