Donnez votre avis sur le Site

Le Plan Destination France

Destination France Plan de reconquête et de tranformation du tourisme

Présenté le 20 novembre 2021 par le Premier Ministre, le plan Destination France a pour ambition de conforter la France comme première destination touristique mondiale et d'en faire la première destination de tourisme durable, grâce à un secteur porteur d’excellence, de croissance et d’emploi.

Avec 90 millions de touristes étrangers en 2019, la France est la première destination mondiale. Elle est dotée de nombreux atouts touristiques : une multitude de biens inscrits à l’Unesco et de Grands Sites, plusieurs massifs montagneux, des vignobles de renommée mondiale, ou encore, de nombreux parcs nationaux et parcs naturels régionaux.

Secteur clef pour l’économie française (8 % du PIB) doté d’atouts certains (richesse patrimoniale, historique et naturelle), le tourisme a toutefois été lourdement impacté par la crise sanitaire. Pour relever les défis du secteur, le plan de reconquête et de transformation du tourisme, « Destination France » prévoit 1,9 milliards d'euros de moyens financiers déclinés jusqu’en 2024. Le Gouvernement entend ainsi fixer, à 10 ans, une véritable trajectoire de développement et de transformation du secteur touristique.

5 axes de développement sur 10 ans

  • Reconquérir les talents en valorisant les métiers du secteur touristique et en structurant une filière d’excellence apte à répondre aux besoins en emplois et en compétences ;
  • Soutenir la montée en qualité de l’offre touristique en renforçant l’investissement dans la restauration et les hébergements, en simplifiant le cadre réglementaire de l’hôtellerie de plein-air et en soutenant financièrement les acteurs du tourisme d’affaires et de l’événementiel ;
  • Valoriser et renforcer les atouts touristiques français, notamment en développant le tourisme de savoir-faire, filière d’avenir pour la France ;
  • Répondre aux enjeux de transformation du secteur, en favorisant le tourisme durable, la réduction de l’empreinte écologique, l’investissement dans les infrastructures touristiques durables, ou encore, la transformation numérique ;
  • Promouvoir la destination France et consolider ses parts de marché, en renforçant les actions de communication auprès des touristes et des investisseurs étrangers.

Le plan Destination France a vocation à s’appliquer à l’ensemble du territoire métropolitain et ultra-marin, sauf exceptions. Il est aujourd’hui en cours de déploiement et plusieurs actions constituent d’ores et déjà des marqueurs forts en termes de politiques publiques.

Voici les premières réalisations lancées.

Valorisation des métiers du tourisme

Pour répondre au besoin de main d’œuvre du secteur et aux difficultés de recrutement rencontrées, le plan Destination France a permis le lancement d’une campagne de communication nationale sur les métiers du tourisme à compter du 13 septembre 2022 et jusqu’à fin 2023.

Cette campagne a pour objectif de développer l’attractivité des métiers du tourisme auprès des jeunes et des personnes en reconversion professionnelle, en valorisant les métiers et les carrières du secteur. Toutes les productions de la campagne renvoient vers un espace en ligne unique, monemploitourisme.fr, proposant des milliers d’offres d’emploi et de l’information utile pour faciliter l’accès à l’emploi dans le tourisme.

En complément, l’organisation d’une semaine des métiers du tourisme est envisagée au printemps 2023, avec des actions de découverte et de promotion des métiers de la filière ainsi que de recrutement, pour mettre en valeur les emplois et les carrières du secteur.

Olivia Grégoire | Lancement de la campagne métiers du tourisme

Le tourisme recrute | Découvrez tous les métiers du secteur

Le tourisme recrute

Le tourisme recrute

De plus, un réseau d’excellence des écoles du tourisme est en cours de structuration à partir des établissements qui disposent d’une offre de formation significative en tourisme, avec en tête de pont l’université d’Angers, 6 universités ont déjà rejoint le réseau qui a vocation à permettre à la France de se mesurer aux écoles internationales du tourisme. 400 places d’étudiants seront créées entre 2022 et 2024.

D’autre part, des guichets d’accueil et d’orientation des saisonniers sont prévus pour favoriser le recrutement et la fidélisation de saisonniers (diffusion d’offres d’emploi, d’hébergements, et de solutions de mobilité).

Ces mesures permettront de reconquérir les talents dans le secteur du tourisme, via l’attractivité des métiers, la formation et l’emploi.

Faire de la France la première destination de tourisme durable

Plusieurs mesures sont prévues pour accompagner la transformation du secteur touristique vers un tourisme durable et le verdissement des infrastructures. Elles visent à élargir le périmètre géographique des actions, à accélérer la transition écologique des TPE-PME (restaurants et hébergements touristiques en zone rurale et péri-urbaine) et à soutenir l’émergence de nouvelles formes de tourisme (slow tourisme, agritourisme, écotourisme).

En vue d’aménager les sites naturels et investir dans des infrastructures touristiques durables, plusieurs mesures sont poursuivies telles que la création de sentiers de pays et de mouillages écologiques ou encore l’investissement dans le vélotourisme (un appel à manifestation d’intérêt est prévu à compter du 10 octobre 2022).

De plus, plusieurs mesures complémentaires viendront soutenir le développement du tourisme durable telles que l’accompagnement à l’adaptation des campings au changement climatique en zone littorale, la modernisation et le verdissement des classements des hébergements touristiques, la mise en place d’outils visant la réduction de l’empreinte écologique du secteur ou encore le verdissement des transports touristiques, des ports de plaisance et des bases nautiques.

Apporter un soutien aux filières d'avenir

Pour valoriser et développer les atouts touristiques français, le plan Destination France prévoit aussi d’investir dans le développement de filières d’avenir du tourisme. 

Tourisme de savoir-faire.

Afin d’accompagner le développement de cette filière, un premier appel à projets lancé en 2019 avait permis de développer et de structurer la filière à l’échelle nationale grâce à un groupement d’une trentaine de partenaires (fédérations et associations professionnelles, opérateurs du tourisme, universités, régions).

A l’issue du premier volet de ce projet, dans cinq régions, plus de 400 entreprises cœur de cibles ont été identifiées, dont 250 n’ayant jamais ouvert au public. Six autres régions se sont déjà positionnées pour faire ce même diagnostic.

Au sein du fonds « Destination France », une enveloppe de 5 millions d'euros doit permettre de consolider cette action en accompagnant financièrement les projets d’ouverture aux touristes des PME (investissements, formation, communication…). Il est prévu de répartir cette enveloppe, au terme d’un appel à manifestation d’intérêt lancé en mai 2022. L’ambition est de doubler en 5 ans le nombre d’entreprises ouvertes au public, faire monter en gamme l’offre existante et de doter la filière d’une gouvernance ainsi que d’un modèle économique pérenne.

Slowtourisme, écotourisme et agritourisme.

Ces filières constituent des nouvelles formes de tourisme durable, qui permettent aux voyageurs de s’immerger au cœur des territoires en réduisant leur empreinte écologique. Le volet 3 du Fonds de Tourisme Durable est destiné à ces propositions touristiques à fort potentiels de développement avec l’accompagnement de 300 restaurants, 450 hôtels-restaurants et 1000 autres structures d’hébergement (tourisme sociale, tourisme outre-mer) prévus.

Evénementiel et e-événementiel.

Des subventions aux nouveaux exposants et exposants absents lors des dernières éditions des principaux salons et foires sont prévues pour soutenir cette filière. Les premiers versements aux bénéficiaires interviendront d’ici à la fin du mois de septembre 2022. En complément, un programme de promotion visant à faire revenir les « top acheteurs » internationaux sur les principaux salons à vocation internationale a été lancé. Un premier bilan positif a pu être dressé avec le soutien de 5 salons à fin juin 2022. De plus, des prêts financiers sont proposés pour financer des projets de longs termes visant la montée en qualité des infrastructures événementiels tels que les sites événementiels (parcs d’exposition et centres de congrès).

Le soutien à la numérisation du secteur et à l'innovation

En vue d’appuyer la compétitivités des TPE et PME du tourisme, un programme de soutien à la numérisation et à l’innovation de ces entreprises a été prévu dans le plan Destination France.

Pour mieux intégrer les spécificités des TPE/PME du tourisme et pour étoffer l'offre de formation au numérique dédiée au secteur, le MOOC « Hôtellerie, restauration, loisirs, tourisme : vivons le digital ! » sera proposé pour la troisième fois, aux petites et moyennes entreprises désireuses d’accélérer leur numérisation. De plus, pour accompagner la transition numérique des TPE-PME du tourisme, 10 000 diagnostics de transformation numérique sont financés dans le cadre du plan. Le dispositif a été lancé en septembre 2022 par le réseau des CCI et CMA, et il s’adresse en priorité aux TPE/PME intervenant dans les sous-secteurs de l'hébergement, de la restauration et des loisirs touristiques.

Par ailleurs, le plan « Travel Tech » a été lancé pour renforcer la communauté (événements, mise en réseau).

Un premier volet prévoit la création d’une communauté « French Tourism » (réunissant le réseau France Tourisme Lab, des startups, des grands groupes, les pouvoirs publics et des institutionnels,…)  pour organiser un lien pérenne entre les acteurs, favoriser les partages de bonnes pratiques et connaissance des besoins/solutions/produits, traiter des enjeux réglementaires et des points bloquants. Pour animer cette communauté, un « tourism tour » sera organisé, consistant en un programme événementiel avec 15 dates prévues dans les régions de l’hexagone et en outre-mer.

Un deuxième volet prévoit la création de deux programmes pour aider au développement des start-ups et scale-ups du tourisme. L’un permettra de soutenir le développement sur le territoire national de start-ups jeunes pousses (en phase de construction de l’adéquation produit / marché). A cet effet, un appel à manifestation d’intérêt ouvert jusqu’au 31 octobre 2022 et intitulé  « 50 Territoires d'expérimentation » a été lancé par Atout France consistant en une expérimentation menée grâce à un partenariat entre des laboratoires d’incubation, des start-ups et des territoires, pour impulser des solutions innovantes. L’autre programme permettra de soutenir une sélection de 15 à 20 pépites du tourisme dans leur projection à l’international, via la présence renforcée dans des salons du tourisme internationaux, l’accompagnement de délégations à l’international ou encore le développement de programme d’accélération à l’étranger.

Appels à projets et appels à manifestation d'intérêt

Mesure Nom de l'aide
 ou de l'appel à projets
Déposer
une candidature
Statut Date
d'ouverture
Date
de clôture
Créer au sein d’un fonds « Destination France », un volet de 51 millions d’euros consacré au soutien et au développement des atouts touristiques français. AMI "Sentiers de nature" Consulter les informations  En cours  01/09/2022 30/10/2024
Créer au sein d’un fonds « Destination France », un volet de 51 millions d’euros consacré au soutien et au développement des atouts touristiques français. AAP relatif à la promotion des itinéraires culturels du Conseil de l'Europe (ICCE).  / Cloturé    
Créer au sein d’un fonds « Destination France », un volet de 51 millions d’euros consacré au soutien et au développement des atouts touristiques français. AMI "Fonds tourisme de savoir faire" / Cloturé 18/05/2022 30/09/2022
Consacrer un volet de 55 millions d’euros au sein du fonds Destination France à la valorisation et au renforcement d’une offre d’ingénierie touristique pour les territoires. AMI "Tourisme durable"  Consulter les informations  Cloturé   30/09/2022
Consacrer un volet de 55 millions d’euros au sein du fonds Destination France à la valorisation et au renforcement d’une offre d’ingénierie touristique pour les territoires. AMI "Spécial Outre-mer: hébergements" Consulter les informations  Cloturé   30/09/2022
Consacrer un volet de 55 millions d’euros au sein du fonds Destination France à la valorisation et au renforcement d’une offre d’ingénierie touristique pour les territoires. AMI "Destinations digitales" Consulter les informations  Cloturé   30/09/2022
Au sein du fonds Destination France, créer un volet de 44 millions d’euros pour soutenir l’investissement dans les infrastructures touristiques durables AAP "Développer le vélotourisme" Consulter les informations  En cours  10/10/2022 31/12/2023
Au sein du fonds Destination France, créer un volet de 44 millions d’euros pour soutenir l’investissement dans les infrastructures touristiques durables AAP "Bases nautiques d'avenir" Consulter les informations  En cours    15/10/2022 pour la 1ère session - 01/03/2023 pour la 2e session. 
Au sein du fonds Destination France, créer un volet de 44 millions d’euros pour soutenir l’investissement dans les infrastructures touristiques durables AAP "Ports de plaisance d'avenir" Consulter les informations  En cours    15/10/2022 pour la 1ère session - 01/03/2023 pour la 2e session. 
Soutenir le développement et le rayonnement des start‑up du tourisme. AMI "Innovation" Consulter les informations  En cours    31/10/2022
Soutenir le développement et le rayonnement des start‑up du tourisme. AAP "e-événementiel du tourisme" / A venir  / /

Mis à jour le 25/10/2022

Partager

Sur le même sujet