Donnez votre avis sur le Site

Un « bouclier cyber » déployé pour les petites et moyennes entreprises

24/11/2022

Un dispositif national d’accompagnement des petites et moyennes entreprises (PME) et des entreprises de taille intermédiaire (ETI) dans leur démarche de cybersécurisation va être mis en place en 2023.

Face à une recrudescence de cyberattaques, le ministre délégué à la transition numérique et aux télécommunications a annoncé à l’occasion de l’European Cyber Week 2022 une série de mesures en matière de cybersécurisation à destination, notamment, des PME et ETI.

Car, si les grands groupes ont les moyens de se doter d’une stratégie active de cybersécurisation de leurs processus, ce n’est pas forcément le cas pour les petites et moyennes entreprises.

L’enveloppe globale allouée est de 25 millions d’euros pour les années 2023-2024.

Améliorer la politique française en matière de cybersécurité

La formalisation de ce dispositif cyber se base sur des propositions de la Direction générale des Entreprises (DGE), qui constate, en lien avec l’écosystème de la cyber, que, malgré quelques initiatives régionales, aucun dispositif d’envergure nationale n’accompagne de bout en bout ces entreprises à mettre en œuvre des actions de cybersécurisation.

Améliorer la politique française en matière de cybersécurité représente donc un véritable enjeu, le risque cyber concernant toutes les entreprises : d’après le rapport Hiscox d’avril 2021 sur la gestion des cyber-risques, près de la moitié des PME et ETI ont subi au moins une cyber-attaque en 2020.

Un accompagnement sur-mesure pour les entreprises

Ce véritable « bouclier cyber » sera basé sur trois dispositifs complémentaires :

  • Une campagne à destination de l’ensemble des TPE, PME et ETI afin de sensibiliser le plus grand nombre d’entreprises aux enjeux de la cyber et surtout aux bonnes pratiques, qui restent encore trop méconnues pour bon nombre d’entrepreneurs.
  • La mise en place d’un autodiagnostic cyber gratuit en ligne à destination principalement des PME et ETI afin d’identifier les actions à mettre en œuvre en priorité au vu de l’analyse de la sécurité de leurs systèmes d’information.
  • Un dispositif  de sécurisation de certaines PME et ETI prioritaires avec une approche sur mesure et de bout en bout, allant de l’audit à la co-élaboration d’un plan d’action, jusqu’à un accompagnement à la mise en place d’une solution de sécurisation du système d’information des entreprises accompagnées.

Mis à jour le 24/11/2022

Partager