Donnez votre avis sur le Site

Retour sur la réunion informelle des ministres chargés de l’Espace

14/02/2022

La réunion informelle des ministres chargés de l’Espace, organisée à Toulouse, est l’occasion d’aborder le spatial sous plusieurs aspects : le spatial comme infrastructure critique de connectivité pour l’économie mais également le spatial au service du climat, de la science et de l’exploration.

Cette réunion informelle s'est tenue en deux conseils : un Conseil Compétitivité informel de l’Union européenne le matin, suivi d’un conseil de l’Agence spatiale européenne après un déjeuner commun des ministres.

Le Conseil Compétitivité informel au format espace était axé sur deux aspects stratégiques : la gestion du trafic spatial et le projet de constellation de connectivité européenne, réseau de satellites de communication interconnectés offrant une large couverture internet, au sujets desquels le Commissaire Breton présentera les ambitions de la Commission européenne.

Cette réunion a été l’occasion pour les ministres de l’Union européenne de réagir aux ambitions de la Commission européenne. Les échanges ont permis de donner le ton du semestre, durant lequel la présidence française anime les négociations sur un projet de règlement, afin de préciser les modalités de mise en œuvre d’une telle constellation de connectivité.

Les travaux de la Commission européenne sur la gestion du trafic spatial constituent une première étape vers l’adoption d’une approche européenne aux règles communes d’usage de l’espace. La présidence française œuvrera ainsi au développement d’une vision commune au sein de l’Union en matière de gestion du trafic spatial à des fins de durabilité, sûreté et sécurité fondée sur trois piliers : les capacités de surveillance de l’espace, la normalisation des activités spatiales et leur portage au niveau international.

Enfin,  l’Agence spatiale européenne a présenté ses ambitions sur la protection des moyens spatiaux et les réponses rapides et résilientes aux situations de crise. Ces deux programmes doivent contribuer aux initiatives de la Commission européenne.

Le déjeuner commun de travail des ministres

Lors du déjeuner commun de travail, qui a rassemblé les ministres des États de l’Union européenne et de l’Agence spatiale européenne, ont été évoqués le thème du climat et la manière dont l’espace peut contribuer à notre connaissance du changement climatique, ainsi que le thème de l’exploration spatiale, autour de présentations inspirantes d’acteurs de spatial, et notamment de start-ups innovantes.

Le conseil ministériel de l’ESA

L’après-midi, le conseil ministériel de l’Agence spatial européenne a réuni les 27 Etats membres de l’Union, la Norvège, le Royaume-Uni et la Suisse, membres de l’ESA, ainsi que le Canada, membre associé.

Le conseil a traité de l’enjeu du climat et approfondi les réflexions lancées lors du déjeuner en abordant le programme « l’espace au service d’un avenir vert » (green future) qui vise à aider l’Europe à faire face au changement climatique, grâce aux données issues de l’espace.

Enfin, le conseil ministériel a abordé l’enjeu des sciences et de l’exploration : la présentation de la vision de l’Agence spatiale européenne et le tour de table ont permis de faire le point sur les ambitions de l’Europe dans ces domaines, en abordant notamment la question du vol habité européen.

Mis à jour le 17/02/2022

Partager