Donnez votre avis sur le Site

Retour sur la conférence ministérielle santé du 3 mars 2022

03/03/2022

La crise du Covid-19 a soulevé de grandes questions de souveraineté sanitaire : quels sont les défis de la santé de demain et comment les relever ? Comment innover en Europe ? Quels liens entre industrialisation du territoire et accès aux produits de santé ?

La présidence française du Conseil de l’Union européenne fait une priorité de la construction d’une Europe de la santé plus plus innovante et plus souveraine. C’est dans ce cadre qu’Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’Industrie et qu’Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé, ont organisé une conférence dédiée à ces enjeux, intitulée « Pour une Europe de la santé indépendante, compétitive et innovante », le 3 mars à Paris. Cette conférence a réuni les commissaires européens Thierry Breton,  chargé du marché intérieur, et Stella Kyriakides, chargée des sujets de santé, ainsi que plusieurs ministres européens et représentants de haut-niveau de l’industrie.

Le secteur des industries de santé fait partie des secteurs les plus innovants, avec des investissements en recherche et développement conséquents. Les révolutions en matière de médecine génomique et personnalisée, d’intelligence artificielle ou encore de biotechnologies vont transformer la médecine de demain et l’organisation de notre système de santé. Il est donc fondamental que l’Europe, qui dispose déjà d’une industrie forte et exportatrice, se prépare à ces mutations et accompagne le développement de ses entreprises dans ces nouveaux domaines.

C’est d’autant plus fondamental que la crise du Covid-19 a mis en lumière les failles et risques qui pèsent sur les chaînes de valeurs mondialisées, mais aussi les actions prioritaires à mener pour renforcer l’indépendance de nos industries de santé à l’échelle européenne. Les travaux conduits par la Commission européenne dans le cadre de la stratégie industrielle européenne soulignent l’ampleur de la tâche qui nous incombe dans le développement des écosystèmes industriels clés.

L’industrie de santé européenne ne pourra se développer, se transformer, ni même répondre efficacement aux prochaines crises sans une vision commune et une stratégie partagée pour sécuriser ses approvisionnements et financer massivement l’innovation sur le long terme. Or, ce secteur impose, au-delà des seuls aspects économiques, de prendre en compte des enjeux de santé publique afin que les innovations bénéficient in fine au patient et permettent un accès équitable aux soins.

Dans ce contexte, la conférence « Pour une Europe de la santé indépendante, compétitive et innovante », organisée à PariSanté Campus, a exploré les outils susceptibles d’être mobilisés et les actions à engager pour permettre à l’Union européenne (UE) de renforcer sa résilience et son autonomie stratégique dans le secteur de la santé. La conférence a aussi été l’occasion d’acter la volonté de certains États membres de porter un projet important d’intérêt européen commun dans le domaine de la santé.

Durant cette conférence, des panélistes publics et privés de premier plan ont débattu des actions à mener pour assurer l’indépendance et la compétitivité de l’UE en matière de santé. Des acteurs de terrain ont permis, à travers leurs témoignages, d’approfondir les enjeux industriels spécifiques au secteur. Ils ont échangé sur les initiatives paneuropéennes à développer, à l’instar du projet important d’intérêt européen commun (PIIEC) dédié à la Santé, et sur la nécessité d’anticiper les prochaines crises en s’appuyant notamment sur la création de l’autorité européenne de préparation et de réaction en cas d’urgence sanitaire (Health Emergency Response Authority HERA). Cette conférence a permis de dégager des pistes de réponse à la question suivante : de l’innovation à la production, quelle stratégie pour une Europe de la santé souveraine ?

Retour en images

 

Copyright : Bercy / Patrick Bagein

Voir le replay

 

Mis à jour le 04/03/2022

Partager