Donnez votre avis sur le Site

4 pages de la DGE

89

Télécharger le PDF (PDF, 538.41 Ko)
télécharger

En 2018, la reprise de l’industrie manufacturière française se consolide

La croissance de la production manufacturière française a atteint + 0,4 % en 2018, après + 2,8 % en 2017. Malgré ce rythme ralenti, l’année 2018 peut être considérée comme une année de consolidation avec des signes encourageants du côté de l’emploi, en hausse, et du commerce extérieur, dont le solde hors énergie s’est amélioré de 3,0 Md€. De nombreuses mesures de politique publique contribuent à cette amélioration, comme les allègements de cotisations davantage ciblés sur les salaires versés par l’industrie et les dispositifs de « suramortissement » des investissements.

La compétitivité-prix des produits industriels français s’est améliorée depuis le début des années 2010, mais le coût du travail reste plus élevé qu’en Italie ou en Espagne. La compétitivité hors prix de l’industrie se situe à un niveau médian parmi les principaux pays de l’OCDE, avec de très bons résultats dans les secteurs d’excellence français (aéronautique, spatial, construction navale, parfums et cosmétiques, etc.). Elle dépend de l’investissement des entreprises et influe sur les performances des entreprises industrielles françaises, notamment à l’export. Elle est donc un levier important de la bonne santé de l’économie française via les effets d’entraînement de l’industrie sur les autres secteurs de l’économie, notamment au travers des créations d’emplois, et pour le développement économique de l’ensemble des territoires.

Alexandre AUBOURG, DGE

Mis à jour le 18/02/2020

Partager