Accueil du portailTOURISMEDestinationsTourisme rural › Le tourisme rural

Écouter la page
 
Tourisme

Le tourisme rural

Le tourisme rural représente près d'un tiers de la fréquentation touristique française (30 % des nuitées : 292 304 nuitées).

La campagne bénéficie aujourd’hui d’une image positive et devient une destination privilégiée pour les courts séjours. Elle incarne un art de vivre et des valeurs identitaires qui nourrissent l’imaginaire des visiteurs autant que la diversité de ses paysages, patrimoines, savoir-faire et traditions. Offrir un accueil et des prestations de qualité est le principal objectif des collectivités qui misent sur l’organisation d’événements, la mise en valeur des sites, les mobilités douces pour renforcer la dynamique touristique et la notoriété de leur territoire.

La reconnaissance de la destination Campagne est fondée sur sa singularité, la qualité et la diversité de son offre. Face aux nouvelles attentes et exigences des clientèles, le développement d’une offre écotouristique devient un atout incontestable. Suite à la publication, en 2015, d’une feuille de route « 17 mesures pour faire de la France une destination phare de l’écotourisme », un pôle d’excellence « éco-tourisme » a été constitué. Le ministère chargé du tourisme accompagne le développement des filières liées au slow tourisme et valorise les marques nationales qualifiantes, Qualité Tourisme, Accueil Vélo, Destination Rando.

  • Le tourisme à vélo bénéficie d'un important potentiel de développement et de la mobilisation de nombreux acteurs publics et économiques. Avec plus d’un million de pratiquants, dont une forte proportion d’étrangers, la France constitue l’une des principales destinations mondiales du tourisme à vélo. Le Comité national du tourisme à vélo, présidé et animé par la DGE, favorise la cohérence de la stratégie à portée nationale, dont la mise en œuvre par les acteurs conditionne l’optimisation des retombées économiques dans les territoires concernés. Elle a initié la création par l’association France Vélo Tourisme d’un site national d’information et de commercialisation de l’offre de tourisme à vélo.
  • Le tourisme fluvial est encore considéré comme un produit de niche. Or ses perspectives de développement en France sont  importantes et les touristes étrangers apprécient de découvrir notre pays à travers ses fleuves. Grâce au renouveau d’intérêt pour ce mode d’itinérance douce, le secteur est de plus en plus porteur pour l’économie française, puisque les retombées économiques sur les territoires sont estimées chaque année à 500 M€.
  • L’écotourisme ouvre des perspectives de développement pour des destinations qui s’engagent dans des labels qualifiants. Un nombre croissant de touristes et de visiteurs, s’éloignant des parcours balisés, cherchent à vivre une expérience singulière et authentique, à se rapprocher de l’habitant et découvrir les savoir-faire locaux. La diversification de l’offre et la qualification des territoires et des filières reposent sur la pertinence des territoires labellisés (les stations vertes, les parcs naturels régionaux, les sites remarquables du goût, les grands sites de France) et les marques nationales reconnues (vignobles&découvertesqualité tourisme, accueil vélo, la clef verte, green globe, écogites, hôtels au naturel,…). Enfin, Destination Rando, concourt à la valorisation des pratiques de randonnées douces, en tant que support de voyages de découverte. Il promeut l’offre touristique d’itinérances découverte par tous les moyens existants, le numérique en particulier, en constituant une collection de Destinations Rando qui rassemble les itinéraires concernés et les prestataires producteurs de l’offre.
  • La gastronomie véhicule des valeurs fortes liées à l’accueil, à la convivialité, au partage, au lien social. Les initiatives de valorisation de la gastronomie se trouvent aussi dans les champs de l'art de vivre, du bien-être ensemble et le plaisir du goût, notamment avec des produits frais, des savoir-faire régionaux, une production de terroir. Le réseau des « sites remarquables du goût » (concept initié par les ministères chargés de l’agriculture, de la culture, de l’environnement et du tourisme) constitue une bonne illustration de cette démarche. En effet,  ce dispositif permet de distinguer un produit alimentaire et emblématique d’un territoire, bénéficiant d'une notoriété et d'une histoire, un patrimoine exceptionnel sur le plan environnemental et architectural ou bien encore un accueil du public permettant de faire connaître les liens entre le produit alimentaire, le patrimoine culturel, les paysages et les hommes.
  • L’œnotourisme  devient un facteur important de développement du tourisme rural. Les activités touristiques autour des routes des vins se diversifient. Elles ont donné des idées aux acteurs locaux qui proposent des offres satellites comme la vinothérapie, la gastronomie ou des séjours packagés. Pour répondre à la demande de la clientèle de distinguer des destinations oenotouristiques, les ministres chargés du tourisme et de l'agriculture ont initié le label « Vignobles&Découvertes » dont l'objectif est d'apporter plus de lisibilité aux clients et plus de visibilité à la destination. A ce jour, 60 destinations sont labellisées.

 

Le tourisme rural
en quelques chiffres

En 2016, on dénombre en France, en nombre d'établissements :

  • Campings : 7900
  • Meublés de tourisme : 82 400
  • Chambres d’hôtes : 31 700
  • Villages de vacances et maisons familiales : 1 000
  • Résidences de tourisme : 2 300
  • Hôtels de tourisme : 18 100

 

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »