Accueil du portailTOURISMEActeursEurope › La politique européenne du tourisme

Écouter la page
 
Tourisme

La politique européenne du tourisme

Le secteur du tourisme dans l'Union européenne

Le secteur touristique est l’une des principales industries de services en Europe puisqu’il représente 5% du PIB et 6% de l’emploi de l’Union. Le tourisme constitue une des principales sources d’emplois et de recettes d’exportation dans le monde, pouvant jouer comme vecteur de reprise économique.En 2012, l’Europe a accueilli 534 millions de touristes internationaux (soit 51,7%) sur un total de 1.035 millions d’arrivées dans le monde. L’Europe reste la première destination touristique visitée au monde.

Le tourisme dans les institutions européennes

Le traité de Lisbonne entré en vigueur en décembre 2009 a fait du tourisme une compétences d’appui, de coordination et de complément de l’Union (voir l’article 195 TFUE, traité sur le fonctionnement de l’Union européenne). La compétence nationale demeure dominante, l’Union peut intervenir pour compléter ou appuyer l’action étatique. Son action se traduit donc au moins autant en appels à projets et échanges de bonnes pratiques qu’en véritables actes normatifs.

L’article 195 du TFUE dispose :

  1. L’Union complète l’action des Etats membres dans le secteur du tourisme, notamment en promouvant la compétitivité des entreprises de l’Union dans ce secteur.
    A cette fin, l’action de l’Union vise :
    - à encourager la création d’un environnement favorable au développement des entreprises dans ce secteur ;
    - à favoriser la coopération entre Etats membres, notamment par l’échange de bonnes pratiques.
  1. Le Parlement européen et le Conseil, statuant conformément à la procédure législative ordinaire, établissent les mesures particulières destinées à compléter les actions menées dans les Etats membres afin de réaliser les objectifs visés au présent article, à l’exclusion de toute harmonisation des dispositions législatives et réglementaires des Etats membres.

Au sein de la Commission européenne, la politique du tourisme dépend de la direction générale (DG) Entreprises et Industrie. Au sein de cette DG, l’Unité Tourisme a en charge la mise en œuvre des initiatives touristiques et représente les intérêts de ce secteur auprès des autres DG. Elle joue un rôle de stimulation important dans cette approche coopérative. La Commission a mis en place un Comité consultatif du tourisme, présidé par un directeur de la DG et composé de représentants des Etats. Il s’agit d’une instance d’échange d’informations sur les sujets concernant le tourisme. Le commissaire en charge de ce secteur est l’Italien Antonio TAJANI.

Au Conseil, la formation « Conseil Compétitivité » est compétente pour les affaires relevant du tourisme, consistant pour l’essentiel en conclusions de portée générale en faveur du tourisme mais pouvant comporter des axes d’actions concrètes.

Au Parlement européen, la Commission des Transports et du Tourisme joue le rôle de force de propositions pour le secteur.


© Atout France/Jean François Tripelon−Jarry