Les services

Écouter la page
 
Services

Présentation des actifs immatériels

 

Dans une économie de plus en plus tributaire du savoir et de l’innovation, la question « comment les connaissances sont-elles créées, diffusées, préservées et mises en œuvre dans l’optique d’un revenu économique ? » est devenue essentielle. La prise en compte des actifs immatériels (notamment le capital humain, les relations avec les clients, actionnaires, les fournisseurs, la R&D, les brevets, les logiciels et les process organisationnels) constitue en effet un levier de performance pour les entreprises, l’emploi et in fine la croissance des pays. Les pouvoirs publics pourront donc accompagner la croissance des entreprises par l’innovation, entendue ici au sens large (innovation produit, innovation organisationnelle…), en levant les verrous qui s’opposeraient à leur développement.

Dans le nouvel environnement caractérisé par des marchés de plus en plus mondialisés, et donc aussi pour les services intellectuels, les entreprises doivent valoriser les actifs immatériels qui leur sont spécifiques et illustrent leur stratégie/ business model, contribuant à déterminer leur valeur économique et ainsi rassurer leurs financeurs potentiels. En effet la richesse d’une entreprise dépasse largement la somme de ses actifs comptables; le capital immatériel a d’ailleurs longtemps été associé à la richesse cachée de l’entreprise, cette partie significative de sa valeur que l’on ne peut véritablement lire dans les comptes sociaux.

De nombreuses études, menées notamment par la Banque Mondiale, ont montré que les actifs immatériels des entreprises de services représentent les deux tiers de leur valeur totale, ceux des entreprises industrielles représentent au moins 40 % de leur valeur totale. Sur un plan opérationnel, 46 % des entreprises aujourd’hui envisagent de mettre en place des tableaux de bord spécifiques pour le pilotage de ces actifs.