Accueil du portailSERVICESServices aux entreprisesImmatériel et innovation servicielleImmatériel › Une convention pour favoriser les formations à l’immatériel

Les services

Écouter la page
 

Une convention pour favoriser les formations à l’immatériel

Une action collective, « actifs immatériels pour les entreprises » financée et pilotée par la DGE, est menée avec l’Observatoire de l’Immatériel. Elle a pour objectif de construire, au profit des entreprises, des outils relatifs à la gestion, à l’évaluation et à la valorisation de leurs actifs immatériels. Le Collège des Experts de l’Immatériel, mis en place pour garantir la qualité scientifique des travaux réalisés dans son cadre porte la volonté de la DGE de faire de l’immatériel un bien collectif.

En effet l’économie a changé et une nouvelle composante s’est imposée comme facteur clé de la croissance des économies développées : l’immatériel. C’est la capacité à innover qui est devenue l’avantage compétitif essentiel. Les critères majeurs du dynamisme économique sont désormais constitués par le capital des talents, de la connaissance, du savoir. En ce sens, la convention OI/DGE s'est notamment donnée comme ambition de réaliser un catalogue des formations permettant de former les professionnels et en particulier, les analystes financiers aux enjeux de la prise en compte du capital immatériel des entreprises.

 

 

S'inscrire, ou en savoir plus sur ces formations

  • La convention prévoit notamment que les cycles de formations différenciés conçus par la SFAF à destination des analystes financiers, d'une part, et des entreprises, d'autre part, soient dispensés, avec la communication d’un retour d’expérience, auprès d’une dizaine d’analystes financiers et d’un panel de PME.

Attention : cette formation est payante.

 

 

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »