Écouter la page
 

Dispositifs spécifiques au secteur

Des EDEC spécifiques en faveur notamment du secteur des SAP

 

Dans le cadre des EDEC, l'Etat a un rôle de porteur de projets et de fédérateur d'acteurs pour favoriser l'anticipation des mutations, le développement de l'emploi et la sécurisation des parcours professionnels, ainsi que la qualité de vie au travail dans toutes ses dimensions.Un EDEC peut associer :     

Trois accords d’engagement de développement des emplois et des compétences (EDEC) financiers ont été conclus récemment avec les partenaires sociaux des secteurs de l’aide à domicile (2011-2015), de l’autonomie (2014-2017) ou de la petite enfance (2015-2018) et concernent donc directement la filière SAP. Ces accords prévoient la mise en œuvre d’actions concrètes selon différents axes d’interventions, pour répondre aux enjeux majeurs en termes d’emploi et de formation, identifiés et partagés par les acteurs de ces secteurs. L’ensemble des actions mises en œuvre dans le cadre de ces EDEC visent à améliorer la qualité et la diversité des prises en charge du bénéficiaire.

  • Le soutien à la fonction ressources humaines : 

Face à des besoins importants en termes d’emploi (recrutement, développement des compétences, mobilité), la fonction RH est particulièrement mobilisée. Les employeurs doivent pouvoir bénéficier d'un soutien pour la structuration de la fonction RH, la mise en place de démarches de GPEC ou dans la conduite du changement.

  • Une communication positive sur les métiers et le secteur afin de mieux répondre aux enjeux de recrutement : 

Les métiers des services à la personne sont encore méconnus et méritent une communication positive, notamment sur leur utilité sociale,  des valeurs fortes et gratifiantes associées à ces professions.

Les partenaires associés à l’EDEC autonomie prévoient une action conjointe pour valoriser l’attractivité et la mixité des métiers, en outillant les conseillers en évolution professionnelle et les autres acteurs du service public de l’orientation afin de promouvoir la richesse des métiers de l’autonomie, de leur apporter de l’information sur la diversité des métiers existant, les qualités attendues de la visibilité sur les passerelles possibles via des exemples précis et crédibles.

  • Le soutien aux démarches de prévention des risques professionnels et de qualité de vie au travail :

Les secteurs comptent un nombre d’accidents du travail et d’arrêts maladie parmi les plus importants de l’économie nationale : les professionnels sont exposés à différents risques et les conditions d’exercice sont difficiles, tant sur un plan physique que psychologique, du fait même de la singularité de leur intervention (au domicile, auprès de publics vulnérables) et de l’organisation du travail.

 La prévention de la pénibilité et des risques professionnels est un enjeu crucial de la filière et mérite d’être intégrée dans une stratégie proactive de gestion de carrière , notamment en favoriser la mobilité interne.

  • Le développement de la professionnalisation, la qualification des salariés par l’accès à la formation continue et à la VAE,

Il s’agit notamment de développer des expériences de pratiques innovantes de formation interne pour le développement des compétences des salariés, l’intégration de nouveaux embauchés et la mise en œuvre de formation initiale par alternance. Il s’agit aussi d’accompagner la  2ème partie de carrière, en identifiant et valorisant les parcours professionnels pour favoriser les mobilités et l’employabilité des salaries

.

 

En savoir plus

Synthèse EDEC Autonomie

 

 

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »