Écouter la page
 

Impression 3D


Anaïs, future technicienne Impression 3D

Les industriels se sont emparés de la technologie et impriment de plus en plus de pièces fonctionnelles.

Rarement une technologie aura suscité autant d’enthousiasme, aussi bien dans le grand public que chez les industriels. Il faudra sans doute attendre des décennies avant que les constructeurs automobiles fabriquent des véhicules de grande série entièrement par impression 3D. Il n’empêche une révolution est en marche. Il n’y a pas eu d’innovation comparable en production depuis trente ou quarante ans. C’est un bouleversement comparable à l’arrivée d’internet.

L’impression 3D remet en cause la manière dont les industriels conçoivent et fabriquent des produits. C’est ce qu’on appelle aussi la fabrication additive propose de créer des objets par empilement de fines couchent de matières (plastique ou métallique).

Aujourd’hui certains produits comme les prothèses auditives sont fabriqués à 100% par impression 3D.

Le marché des prothèses dentaires suit le même chemin, dopé par l’arrivée de nouveaux scanners 3D adaptés à la bouche des patients. Les industriels du spatial et du sport automobile figurent eux aussi parmi les « early adopters ».

De par la spécificité et l'unicité du corps humain, les applications de l'impression 3D dans le secteur médical sont très nombreuses. Les concepteurs de matériel médical vont utiliser des technologies semblables à un bureau d'études "standard", en revanche ils auront la possibilité d'utiliser des matériaux bio-compatibles. Les praticiens (chirurgien orthopédiques, prothésistes, dentistes, ...) utiliseront quant à eux des méthodes et des solutions adaptées.

Les avancées technologiques dans le secteur du médical et du dentaire permettent aux médecins de proposer régulièrement de meilleures conditions de traitement des patients, une amélioration des délais, une réduction des coûts et toujours plus de précision et de fiabilité. En tant que technologie de rupture, l'impression 3D pour le dentaire et la médecine s'inscrit parfaitement dans la lignée des améliorations technologiques majeures qui font avancer toujours plus loin le secteur de la santé.

 

Imprimante 3D pour le dentiste et le prothésiste dentaire

Les dentistes et prothésistes dentaire sont probablement le corps de métier du secteur médical pour lequel l'impression 3D de bureau apporte la plus grande révolution. Préalablement doté d'un outil de numérisation de type scanner intraoral, le dentiste sera a même de transmettre au prothésiste dentaire des fichiers 3D de la dentition de ses patients. Une numérisation fiable et extrêmement précise, que le prothésiste dentaire pourra facilement exploiter sur une imprimante 3D. Avec cette numérisation buccale sur mesure, et équipé d'une imprimante 3D précise, le prothésiste dentaire pourra imprimer rapidement et de manière très précise gabarits,  et ce à moindre coût. La numérisation buccale du patient permettra également au dentiste d'archiver et apprécier l’évolution de la situation du patient de manière fiable, simple et non contraignante.

Le/la protésiste dentaire : Le prothésiste dentaire fabrique des prothèses (couronnes, bagues, appareils dentaires). À partir des empreintes prises par le dentiste, il façonne des moules et utilise la céramique, des matériaux composites et des métaux précieux.

Le/la technicien(ne) impression 3D : peut être en poste chez un fabricant ou chez un distributeur assure la prise en main du matériel chez le client. Il suit la formation de l’utilisateur, la hot line et la maintenance sur site. Certains travaillent aussi à la conception de nouveaux modèles.

   

Source : L’usine nouvelle n°3453 semaine du 28 janvier au 3 février 2016

© Istock-Belekekin-PnyWang-Sami Sert-Onur Döngel