Accueil du portailSEMAINE-INDUSTRIEAccueil › Efficacité énergétique

Semaine 2018 terminée
Rendez-vous pour la 9e édition en 2019 !

Écouter la page
 

Efficacité énergétique

L'efficacité énergétique désigne un système pour lequel la consommation d'énergie est minimisée. Elle concerne notamment les transports et les bâtiments.

La ville durable

Développer les villes intelligentes de demain répondant aux grands enjeux environnementaux, numériques et démographiques.

Deux tiers des personnes vivront en ville d'ici 2020 dont un tiers dans des villes actuellement en pleine expansion dans les pays émergents. Les villes doivent s'adapter et innover pour faire face aux nouveaux enjeux environnementaux, climatiques et sanitaires.

La solution "ville durable", en intégrant des nouvelles technologies, vise à développer une gestion plus intelligente des réseaux et infrastructures d'eau et d'énergie, à construire et rénover des bâtiments pour qu'ils soient de qualité, durables et avec des performances environnementales et énergétiques élevées, à améliorer la qualité environnementale des espaces publics et à développer des services associés.

La mobilité écologique

Transformer nos manières de nous déplacer au quotidien, pour les rendre plus écologiques, moins onéreuses et moins subies.

Les citoyens veulent pouvoir se déplacer rapidement en toute sécurité et avec un impact le plus limité possible sur l'environnement : les ventes de véhicules électriques progressent fortement (+47 % en 2015), les émissions moyennes de CO2 des voitures neuves se réduisent (111g/km en 2015 contre 127g/km en 2011).

De nouveaux acteurs en issus du monde numérique, se positionnent pour assurer l'utilisation de leurs produits et services dans des véhicules et les infrastructures, et en développant des concepts de véhicules autonomes (sans conducteurs. De nouveaux services, s'appuyant sur les technologies de la communication, se déploient notamment l'autopartage.

La mobilité individuelle, notamment urbaine, connait ainsi de profonds changements qui vont se poursuivre et s'amplifier. Si les acteurs français sont déjà très actifs, les mutations en cours appellent des véhicules plus économes, grâce notamment aux énergies alternatives, plus connectées et plus autonomes, avec un déploiement adapté des infrastructures.

Les transports de demain

Transporter des personnes et les marchandises de manière plus écologique et plus compétitive.

La demande mondiale de solutions de transport par voie maritime, ferroviaire ou aérienne est de plus en plus portée par les pays émergents : le réseau à grande vitesse de ces pays devrait doubler d'ici 2025, tandis que le trafic aérien de passagers à destination ou en provenance de ces pays devrait représenter 70 % du trafic mondial d'ici 2035.

Dans le même temps, le secteur des transports est au coeur des politiques publiques de développement durable. Il représente 14 % des émissions mondiales de gaz à effets de serre en 2010 et fait à ce titre l'objet d'exigences réglementaires de plus en plus fortes. Il faut répondre à cette augmentation de la demande de mobilité des biens et des personnes dans le monde entier tout en proposant des solutions écologiques et compétitives.

 

© photos Thierry Vialard, Omada et 12ee12/thinckstock

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »