Accueil du portailSECTEURS-PROFESSIONNELSCommerce › Mise en place de la Commission de concertation du commerce

Écouter la page
 
Commerce

Mise en place de la Commission de concertation du commerce - 12/04/2016

Le  11 avril 2016 la première réunion de la Commission de concertation du commerce (3C) créée par le décret du 19 octobre 2015, a été présidée par la secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire.

 

Créée par décret du 19 octobre 2015,  la Commission de concertation du commerce est placée auprès du ministre chargé du commerce. Elle est composée de représentants des entreprises du commerce, de leurs salariés, des institutions concourant aux politiques publiques touchant au commerce, et de personnalités qualifiées.

Elle a pour mission de conseiller les pouvoirs publics sur la situation des commerces en France et leur contribution au développement de l'économie et de l'emploi. Elle peut proposer des actions, de dimension nationale ou européenne, visant à soutenir la compétitivité, l'innovation et le développement de ces secteurs ainsi que des emplois et des compétences associés. Elle peut soumettre des avis argumentés et des propositions relatifs à l'efficacité des aides publiques dont bénéficient les commerces ainsi qu'à l'impact des politiques publiques sur les commerces.

Elle reprend par ailleurs les attributions de la Commission nationale du commerce équitable (CNCE) en matière de reconnaissance des labels de commerce équitable.

Des sections thématiques sur les enjeux majeurs


Des sections thématiques ont été installées sur les trois enjeux majeurs concernant l’ensemble des formes de commerce :

  • les mutations du commerce et nouveaux usages clients, et notamment ceux induits par la transition numérique ;
  • l’emploi, la formation et la valorisation des métiers ;
  • la responsabilité sociale et environnementale des entreprises.

 

« Cette Commission reflète la diversité du commerce et de ses parties prenantes. Elle pourra relayer auprès des pouvoirs publics la situation des commerces et leur contribution au développement de l’économie et de l’emploi, et ainsi formuler des propositions équilibrées, répondant aux défis d’aujourd’hui. »
La secrétaire d’Etat chargée du Commerce, de l’Artisanat, de la Consommation et de l’Economie sociale et solidaire

 

Télécharger

 

 

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »