Accueil du portailSECTEURS-PROFESSIONNELSNumérique › Évaluation des projets pilotes FTTH - Recueil des bonnes pratiques - novembre 2011

Téléchargez l'appli smartphone
Connaissez-vous l'appli mobile Semaine de l'Industrie ?
Idéale pour géolocaliser les événements, répondre à un quizz, customiser vos photos... Pour smartphone Ios et Androïd
En savoir plus
 
Écouter la page
 
Numérique

Évaluation des projets pilotes FTTH - Recueil des bonnes pratiques - novembre 2011

Dans le cadre de son programme d’investissement d’avenir, l’État a lancé le Programme National Très Haut Débit, doté de 2 milliards d’euros dont 900M€ destinés au financement des réseaux d’initiative publique à très haut débit en dehors des zones très denses. La plus grande partie de ces fonds devrait soutenir le déploiement de réseaux FttH. Avant d’engager ces montants importants sur des projets de grande ampleur, l’État a souhaité commencer par conduire une expérimentation à échelle réduite, de janvier à juillet 2011.

investissements d'avenirDans le cadre de son programme d’investissement d’avenir, l’État a lancé le Programme National Très Haut Débit, doté de 2 milliards d’euros dont 900M€ destinés au financement des réseaux d’initiative publique à très haut débit en dehors des zones très denses. La plus grande partie de ces fonds devrait soutenir le déploiement de réseaux FttH. Avant d’engager ces montants importants sur des projets de grande ampleur, l’État a souhaité commencer par conduire une expérimentation à échelle réduite, de janvier à juillet 2011.

C’est pourquoi un appel à projet a été organisé d’août à octobre 2010, afin de réaliser six projets pilotes FttH soutenus par des collectivités et cofinancés par l’État jusqu’à 50%. En contrepartie, les acteurs de ces projets se sont engagés à collaborer à un bilan approfondi de l’expérimentation, de sorte que ces enseignements puissent éclairer les projets FttH ultérieurs et en particulier être pris en compte dans les dossiers de réponse à l’appel à projets du Programme national Très Haut Débit « Réseaux d’initiative publique » (« RIP ») publié en juillet 2011.

L’expérimentation visait principalement à vérifier que les projets des RIP FttH pouvaient être convenablement articulés avec ceux du secteur privé, tant sur le plan de leur ingénierie que de leur commercialisation et de leurs processus d’exploitation. Cet objectif a conduit à associer étroitement de nombreux opérateurs commerciaux aux opérations pilotes, à la fois parmi les plus importants sur le marché, Bouygues Telecom, Free, Orange, SFR, mais également Alsatis, Comcable, e-tera, Ultimeo, Wibox.

Cette expérimentation a permis avant tout de démontrer qu’il est possible pour une collectivité territoriale de déployer et de commercialiser un réseau FttH en dehors des zones très denses dans des conditions satisfaisantes : les pilotes ont tous réussi leur déploiement en six mois environ, des abonnés ont souscrit des offres très haut débit chez des fournisseurs d’accès internet, ont été raccordés et sont en service. Elle peut donner confiance qu’aucun territoire n’est a priori exclu d’un déploiement FttH en France.

Elle a également permis de dégager dix-sept enseignements importants pour la réussite d’un RIP FttH

 

 

 

 

 

 

 

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »