Accueil du portailSECTEURS-PROFESSIONNELSNumérique › Appel à projets « Outils web innovants en entreprise »

Écouter la page
 

Appel à projets « Outils web innovants en entreprise »

du 28/04/2011 au 10/06/2011 (Clos)
Date de résultat : 27/07/2011
Recherche et développement

Les résultats

45 projets ont été soumis en réponse, pour une demande d’aide totale de 7,4 millions d’euros. Le comité de sélection, composé de membres du MEDEF, d’Oséo et de la Direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services (DGCIS), en a retenu 9 en donnant la priorité aux projets pouvant être directement exploités par les utilisateurs et susceptibles d’être commercialisés par leurs concepteurs.

17 entreprises au total, dont une grande majorité de startups, sont concernées, couvrant des domaines d’activité et des processus très variés : animation des formations dans l’automobile par le biais des réseaux sociaux, animation de communautés internet pour le service après-vente au grand public, amélioration des réseaux sociaux internes des entreprises ou de leur présence sur les réseaux sociaux publics, outils de personnalisation des points de vente traditionnels dans la coutellerie, outils mobiles de visioconférence facilitant des interventions de soutien utilisateur à distance…

Les projets retenus bénéficieront d’une aide globale d’environ un million d’euros. Les premiers résultats des développements ainsi soutenus sont attendus au premier trimestre 2012.

« Le succès rencontré par cet appel à projets témoigne du vif intérêt des entreprises pour les aider à mieux utiliser les TICs, en s’inspirant notamment des pratiques issues du web 2.0 grand public. Désormais, avec les nouveaux outils qui seront à leur disposition, les entreprises pourront mieux partager leurs informations, tant en interne qu’auprès de leurs clients et fournisseurs, et rendre leurs processus métiers plus fluides, plus flexibles et plus collaboratifs, dans un contexte de mobilité accrue », a déclaré Eric BESSON.

Les projets retenus sont :

  • Alfstore – Saint-Gobain : développement d’une API ouverte d’intégration du réseau social de l’entreprise avec la gestion de document et la gestion des processus ;
  • ContactSync (Kernix – Oxalide) : développement d’un outil universel de synchronisation des bases de contacts pour le salarié et l’entreprise ;
  • Interlude (Net-ng – GNFA, ANFA) : développement d’un portail web collaboratif pour animer les formations des vendeurs de la filière automobile ;
  • Jeemeo – Lyonnaise des eaux : formalisation et outillage des processus de publication sur les réseaux sociaux publics, pour permettre de mettre en valeur les expertises internes en respectant les circuits de validation ;
  • Mail2RSE (Jamespot, Kwaga – NTIC en stock) : développement de passerelles entre le courriel et le réseau social d’entreprise, pour accompagner les salariés ;
  • PFSC 2.0 (Sparkom – Darty Telecom) : plateforme communautaire pour le support client, pour fédérer les compétences et offrir un meilleur service après-vente ;
  • Prospect Map (Kadeal, Social Computing, ASP64 – Hellopro) : développement d’un service web cartographique d’identification et d’accès à l’information d’entreprises pour accélérer la prospection commerciale ;
  • Ubiq Usine – Claude Dozorme : développement d’outils pour permettre le conseil et la personnalisation sur le point de vente de couteaux, afin de concilier nouvelles technologies et réseau de distribution traditionnel, en permettant à l’industriel de proposer un produit différencié par rapport aux productions concurrentes à bas coût ;
  • Ubiq XP (Praxedo – Impair) : développement d’outils de visioconférence sur mobile pour les interventions sur site, afin de résoudre immédiatement un maximum de difficultés et d’éviter les passages répétés de techniciens.

Consulter l'appel à projet

Contexte

Les outils web d’entreprise, parfois dits « entreprise 2.0 » car inspirés par les pratiques issues du web 2.0 grand public, permettent à celles-ci de gagner en compétitivité en améliorant le travail collaboratif et le partage d’information, aussi bien en interne qu’auprès de leurs partenaires (clients et fournisseurs notamment), ainsi que la flexibilité et la fluidité de leurs processus métiers.

Ils peuvent notamment permettre :

  • des gains de temps liés à l’ergonomie plus développée des outils ;
  • une diffusion de l’information plus rapide et agile ;
  • une capitalisation des connaissances ;
  • des processus plus collaboratifs (rédaction de documentation, co-conception, etc.), dans un contexte de mobilité accrue ;
  • une interaction accrue et simplifiée avec les partenaires extérieurs, notamment les fournisseurs et surtout les clients, placés au centre de l’organisation de l’entreprise ;
  • mais même parfois un aspect ludique permettant d’impliquer davantage les collaborateurs des entreprises concernées.

Le logiciel « web d’entreprise » s’est d’abord développé sur les activités transversales des entreprises : communication entre collaborateurs et/ou avec les partenaires, diffusion de l’information, et gestion de connaissances. Il est souvent fourni en open source et en Software as a Service (SaaS).
Aujourd’hui, la plupart des logiciels, y compris très « métiers », des systèmes d’information des entreprises, sont en train de devenir des outils web (c’est-à-dire accessibles de manière très ergonomique via un navigateur).

L’extension de ces modèles « web d’entreprise » à d’autres applications encore peu touchées (conception, workflow d’entreprise – ERP –, gestion des clients – CRM –, etc) est une évolution de fond, qu’il convient d’encourager.

Objectif

En 2009, le gouvernement avait décidé, dans le cadre de l’appel à projets « services innovants du web » du volet numérique du plan de relance de l’économie, de soutenir des projets de services web innovants afin de favoriser à la fois le développement des entreprises du secteur du web, et le développement de services innovants au bénéfice des entreprises, des citoyens et des pouvoirs publics. Le gouvernement décide donc, via le présent appel à projets « Outils web innovants en entreprise », de soutenir des projets collaboratifs d’innovation visant à développer et mettre en œuvre de nouvelles applications web pour l’entreprise, dans un double esprit de développement des entreprises innovantes du web et de développement de la compétitivité de l’ensemble des entreprises.

Modalités

Les dossiers de candidature devront être envoyés avant le 10 juin 2011 :

  • sous forme électronique, à l'adresse suivante : aap.web.entreprise@finances.gouv.fr. Si besoin, les fichiers seront regroupés en un fichier unique d’archive (format .zip par exemple).
  • et sous forme papier (cachet de la poste faisant foi), en un exemplaire, signé des représentants des divers partenaires à l'adresse suivante :

Appel à projets « Outils web innovants en l’entreprise »
Direction Générale de la Compétitivité, de l’Industrie et des Services
DGCIS/STIC/SDRU – Le Bervil
12, rue Villiot
75572 PARIS Cedex 12


 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »