Écouter la page
 
Industrie

Appellation Haute Couture

L’appellation « haute couture » date de 1945. Elle reste importante aux yeux de la profession française qui bénéficie de son image de marque à travers le monde.

 

A l’époque où ces textes sont intervenus, cette classification permettait notamment aux titulaires de cette appellation de bénéficier d’avantages spéciaux en matière d’attribution et de contrôle d’utilisation de matières premières et d’un régime plus souple sur le plan de la réglementation des prix. Ces avantages ont progressivement disparu.

L’arrivée en masse de stylistes, à partir des années 1960/70, a entraîné le développement d’entreprises de «création » appartenant à la fédération du prêt-à-porter des couturiers. Ces entreprises défilent, avec un grand succès de presse, deux fois par an.

Le système a été conservé, car il assure une couverture médiatique à la place de Paris, qui est la seule à défiler quatre fois par an (janvier et juillet pour la haute couture; mars et octobre pour le prêt-à-porter) et à certaines entreprises qui peuvent faire valoir leur technicité. Le label « haute couture » reste apprécié pour l’image de marque dont bénéficient les maisons auquel il est accordé.

Le label « haute couture » est accordé par décision du ministre en charge de l’industrie, sur proposition d’une commission de classement animée par la Chambre syndicale de la couture.

La Chambre syndicale de la couture a établi un règlement intérieur de la Commission de classement déterminant les modalités de fonctionnement, le mode de présentation des candidatures, les conditions à remplir par les candidats, la procédure d’examen (contrôles et enquêtes), ainsi que les effets matériels de l’agrément (validité et utilisation de l’appellation).

Cette commission, dont la DGE est membre de droit, se réunit chaque fin d’année afin de désigner les titulaires de l’appellation pour l’année suivante. La Chambre syndicale de la couture y présente les données économiques des maisons candidates (nombre d’ouvrières, de passages lors des défilés…).

La liste établie est homologuée par décision ministérielle avant d’être adressée à la Chambre syndicale.

 

Crédit photo : © Malexeum - Thinkstock

Les marques titulaires de l'appellation

  • Adeline ANDRE
  • Alexis MABILLE
  • CHANEL
  • Christian DIOR
  • Franck SORBIER
  • Giambattista VALLI
  • GIVENCHY
  • Jean-Paul GAULTIER
  • Julien FOURNIE
  • Maison Martin MARGIELA
  • Maurizio GALANTE
  • SCHIAPARELLI
  • Stéphane ROLLAND
  • Alexandre VAUTHIER
  • Yiqing YIN