Accueil du portailSECTEURS-PROFESSIONNELSIndustrieRobotiqueRobotique de service › Les actions en faveur de la robotique de service du Programme Nouvelle France Industrielle

Écouter la page
 
Industrie - Numérique

Les actions en faveur de la robotique de service du Programme Nouvelle France Industrielle

La robotique constitue une nouvelle frontière et peut être la prochaine grande révolution industrielle, comparable à l’Internet, avec un marché estimé pour la seule robotique de service, à 100 milliards d’euros en 2020 par la Commission européenne, un marché multiplié par 30 en 10 ans. En conséquence la Solution Objets Intelligents de la Nouvelle France Industrielle (NFI) propose un portefeuille d’actions visant à la fois la constitution d’une offre nationale et la diffusion de la robotique dans l’industrie et dans la société.

 

Le développement d’une filière de robotique de service fait partie des objectifs de la Solution Objets Intelligents de la Nouvelle France Industrielle (NFI) en raison des enjeux en terme de marché (100 G€ en 2020 selon la Commission de l’UE), mais aussi en terme de compétitivité et de réponse aux défis sociétaux. La France dispose d’acteurs académiques de niveau mondial et d’entreprises, souvent petites et moyennes, positionnées sur des marché d’avenir (robotique médicale, agricole, logistique, d’intervention extérieure, d’assistance personnelle, etc.). Cette filière, encore émergente, exprime le besoin d’actions de soutien de l’innovation et de financement de la croissance, et de promotion / structuration afin notamment de mieux faire connaître ses solutions à ses clients potentiels et de faciliter les coopérations entre offreurs technologiques complémentaires.

Parmi les actions mises en œuvre récemment ou prévues par la Solution Objets Intelligents pour soutenir la filière robotique, on peut citer les suivantes :

  • le lancement de concours robotiques pour rapprocher offre et demande et attirer les investisseurs : deux éditions ont eu lieu en 2015 (« cobotique ») et 2107 (robotique d’intervention extérieure),
  • le fonds Robolution Capital (désormais 360 Capital Partners) doté de80 M€ pour l’amorçage et le développement des PME robotiques,
  • le maintien d’un soutien à l’innovation robotique via les guichets publics (FUI, PIA, ANR…),
  • l’organisation annuelle des Etats Généraux de la Robotique dans le cadre du salon Innorobo (prochaine édition le 16 mai 2017 à Paris-St Denis),
  • l’organisation de Techdays robotiques sectoriels (rencontres associant offreurs de solutions et donneurs d’ordre) : trois éditions ont eu lieu en 2016, trois autres sont prévues en 2017-2018,
  • études visant à organiser un challenge robotique pour accélérer les transferts technologiques.

 

 

Connaissez-vous La page Facebook de la Semaine de l'Industrie ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »