Accueil du portailPOLITIQUE-ET-ENJEUXCompétitivitéInnovation › Soutenir nos entreprises innovantes

Écouter la page
 
Compétitivité

Soutenir nos entreprises innovantes

 

Les défis auxquels sont confrontées nos sociétés marquent, par leur intensité, des transformations et des ruptures profondes.

Cette transformation profonde de l’innovation, est rendue possible en France par un terreau favorable : des formations d’une grande qualité, une recherche d’excellence et des filières industrielles organisées. L’innovation de rupture tire largement sa force de la qualité et du dynamisme de nos talents et de nos territoires.

Pour capitaliser sur ces atouts et passer à l’échelle supérieure, le Gouvernement a entrepris une action
résolue pour soutenir l’innovation, et plus particulièrement l’innovation de rupture.

Les mesures en un coup d'oeil

  • Des mesures fortes dans le projet de loi PACTE visant à assouplir le statut de chercheur-entrepreneur issu de la loi Allègre et à offrir aux entreprises des voies d’accès plus souples et plus progressives vers la délivrance de brevets.
  • Des délais de contractualisation accélérés, pour amplifier l’exploitation économique des innovations issues de la recherche publique.
  • Une plus grande prise en compte de la politique de soutien aux start-ups dans les feuilles de route de nos opérateurs de recherche.
  • De nouveaux appels à projet France Expérimentation pour permettre aux acteurs économiques d’exprimer leurs besoins d’adaptation de lois, de décrets ou d’arrêtés les freinant dans leurs projets d’innovation.
  • Un fonds pour l’innovation et l’industrie, générant environ 250 M€ par an, dédiés exclusivement au soutien à l’innovation de rupture.

 

Quelques chiffres clés

  • En France, la dépense intérieure de recherche et de développement s’élève à 49,8 Md€ en 2015, soit 2,26 % du PIB.
  • 2 400 entreprises issues ou accompagnées par la recherche publique depuis 20 ans, créant plus de 38 000 emplois et 12 milliards d’euros de capitalisation.
  • 50 % des 18-24 ans veulent créer une entreprise.
  • La France dépose chaque année près de 16 000 brevets. 22 % de ces dépôts proviennent des PME, 57 % proviennent des grandes entreprises. Plus de 2250 brevets par an sont déposés par les acteurs publics de recherche.

Crédit photo : © Fuse / Thinkstock

 

 

 

 

 

 

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »