Accueil du portailPOLITIQUE-ET-ENJEUXEntrepreneuriatPromotion esprit d'entreprise › Le Prix européen de la promotion de l’esprit d’entreprise

Écouter la page
 
Entrepreneuriat

Le Prix européen de la promotion de l’esprit d’entreprise

Créé en 2005 par la Commission européenne, le Prix européen de la promotion de l'esprit d'entreprise récompense chaque année les meilleures politiques et pratiques dans le domaine de l'entrepreneuriat et du soutien aux entreprises en Europe.
 

 

Les quatre objectifs du Prix européen de la Promotion de l'Esprit d'Entreprise sont les suivants:

  • identifier et récompenser des initiatives réussies de promotion de l'esprit d'entreprise et de soutien aux entreprises;
  • présenter et partager des exemples de politiques et de pratiques efficaces dans le domaine;
  • sensibiliser davantage au rôle que jouent les entrepreneurs dans la société;
  • encourager et inspirer des entrepreneurs potentiels.

La Commission européenne souhaite que les gagnants de ce prix jouent un rôle de modèle dans les régions européennes, de manière à créer un environnement favorable au développement des entreprises et de l'esprit d'entreprise.

Les six catégories du concours

1. Promotion de l'esprit d'entreprise
Récompense les actions et les initiatives au niveau national, régional ou local qui visent à promouvoir une culture entrepreneuriale, en particulier chez les jeunes et les femmes.

2. Investissement dans les compétences entrepreneuriales
Récompense les initiatives, au niveau national, régional ou local, qui améliorent les compétences entrepreneuriales et managériales.

3. Amélioration des conditions de marché
Récompense les politiques novatrices, au niveau national, régional ou local, qui encouragent la création et la croissance des entreprises, simplifient les procédures législatives et administratives pour les entreprises et mettent en œuvre le principe « Penser d'abord aux PME » en faveur des petites et moyennes entreprises.

4. Soutien à l'internationalisation des entreprises
Récompense les politiques et les initiatives au niveau national, régional ou local, destinées à encourager les entreprises, en particulier les PME, à mettre davantage à profit les possibilités offertes par les marchés dans et hors de l'Union européenne.

5. Soutien au développement des marchés verts et à l'utilisation efficace de ressources
Récompense les politiques et les initiatives au niveau national, régional ou local qui soutiennent l'accès des PME aux marchés verts et les aident à améliorer l'efficacité de leur utilisation des ressource, grâce, par exemple, au développement de compétences vertes, au partenariat et au financement.

6. Entrepreneuriat responsable et inclusif
Récompense les initiatives nationales, régionales ou locales, des autorités ou des partenariats public/privé qui encouragent la responsabilité sociale des petites et moyennes entreprises. Cette catégorie récompense également les efforts pour promouvoir l'entrepreneuriat auprès de groupes-cibles défavorisés tels que les demandeurs d'emploi, en particulier les chômeurs de longue durée, les immigrants légaux, les personnes handicapées ou celles issues de minorités ethniques.

Le jury européen décernera également le Grand prix du jury , choisi dans toutes les catégories, à l'initiative considérée comme la plus créative et inspirante et la plus à même de promouvoir l'esprit d'entreprise en Europe.

Edition 2017

En juin 2017, les lauréats nationaux sontélectionnés pour participer à la compétition au niveau européen. Les prix sont ensuite remis par la Commission Européenne au cours de l'Assemblée des PME, en novembre 2017 à Tallinn, Estonie.

La compétition se déroule en deux étapes : une première étape permet de désigner dans chaque pays les lauréats nationaux qui participeront à la compétition européenne.

La date limite de dépôt des dossiers est fixée au 2 juin 2017.

Tous les nominés nationaux sont invités à participer à la cérémonie de remise des prix qui met en avant les lauréats et leur donne l'opportunité de présenter leurs initiatives dans un environnement paneuropéen, à l'occasion de l'Assemblée des PME 2017.