Écouter la page
 
Compétitivité - Industrie - PME - ETI - TPE - Politique industrielle

Les commissaires au redressement productif

Une implication dans chaque région

Nommés le 1er juillet 2012, dans chacune des 22 régions de métropole, sous l’autorité des préfets de région et en relation étroite avec les présidents des conseils régionaux, les commissaire au redressement productif (CRP) ont deux missions principales :

  • animer une cellule régionale de veille et d’alerte précoce : composée de représentants des principaux services de l’Etat, et en tant que de besoin élargie aux opérateurs concernés, aux collectivités territoriales et aux autres acteurs locaux, elle veille à ce que soient prises en amont les mesures destinées à identifier et prévenir les difficultés des entreprises de la région ;
  • soutenir les entreprises dans la résolution de leurs difficultés : les CRP travaillent aux côtés des entreprises pour proposer des solutions globales et pérennes pour les entreprises en difficulté de moins de 400 salariés, en dialogue avec les actionnaires, les banques, les créanciers, les clients et les fournisseurs, ainsi qu’avec la Banque de France. Ils formulent des recommandations en matière de mobilisation des dispositifs publics de soutien aux entreprises, voire d’étalements fiscaux. Ils sont, sur leur territoire, membres des CODEFI, comités départementaux d’examen des problèmes de financement des entreprises de leur région et également les correspondants privilégiés du Comité interministériel de restructuration industrielle pour les entreprises de plus de 400 salariés.

Sur l’année 2014, les CRP sont intervenus sur 3 198 cas d’entreprises en difficulté représentant 247 588 emplois.

Les Commissaires au redressement productif travaillent en lien avec d’autres dispositifs d’aide aux entreprises en difficulté :

 

 

Connaissez-vous La page Facebook de la Semaine de l'Industrie ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »