Accueil du portail › Transformation de la DGE
Listen to page
 

Transformation de la DGE

Les entreprises françaises doivent aujourd’hui relever des défis majeurs, tels que l’intensification de la concurrence internationale, la transformation numérique et la transition écologique. Les politiques publiques de demain se construisent dès aujourd’hui ! Pour accompagner efficacement les entreprises face à ces changements, la Direction générale des entreprises (DGE) renforce ses capacités d’action et adopte un nouveau profil de direction d’état-major au sein du ministère de l’Economie et des Finances, au service du développement des entreprises.

Au terme d’une démarche entamée fin 2018, la transformation de la DGE se décline autour de trois ambitions : plus de stratégie, plus de réactivité et plus d’impact.

  1. La DGE opère un recentrage stratégique sur les enjeux économiques prioritaires, tels que le numérique et l’innovation. 20 % des missions existantes sont supprimées, permettant de redéployer son action vers les chantiers les plus structurants, tel le Pacte productif 2025 annoncé par le Président de la République, la régulation des plateformes ou la transition écologique de l’industrie.
  1. La DGE allège sa structure hiérarchique en faisant disparaître l’échelon administratif des bureaux et les fonctions d’adjoint à tous les niveaux. Cette évolution favorise la prise d’initiative, la polyvalence et la réactivité, renforçant en même temps l’autonomie des agents.
  1. La DGE généralise le mode projet suite à une phase d’expérimentation concluante. De nouvelles fonctions de directeur et de chef de projets sont créées, assimilées, sur le plan de la rémunération et des carrières, aux fonctions de chef de bureau et d’adjoint. Les sous-directions portent désormais un portefeuille de projets structurants à travers des équipes-projets. Ce fonctionnement agile et décloisonné permet un travail transversal au sein de la direction, renforçant l’impact des politiques qui sont conduites.
  1. La DGE renforce ses liens avec les territoires à travers la création des Services économiques de l’Etat en région. La réorganisation du réseau en charge du développement économique répond à une exigence forte de proximité et d’efficacité. Les services déconcentrés de la DGE incarnent désormais une action économique plus stratégique.

La transformation de la DGE traduit un changement profond de la culture de travail au sein de l’administration. A travers ces innovations managériales, la direction offre un environnement de travail stimulant et un niveau de responsabilité élevé à ses agents, dont la montée en compétence est accompagnée. Le potentiel du numérique est également mis à profit pour rénover les outils et les pratiques de travail. La dématérialisation des échanges administratifs et le développement d’outils collaboratifs apportent un appui aux équipes pour conduire leurs projets.

Dès 2020, le déménagement de la DGE dans le Grand Bercy offrira enfin un meilleur environnement de travail aux agents. La future implantation rapprochera la DGE des centres de décision, conformément au recentrage stratégique aujourd’hui à l’œuvre dans la direction.

En phase avec le projet de réorganisation des services de l’Etat conduit par le Gouvernement, la DGE porte une nouvelle conception de l’action publique. A travers des parcours diversifiés, des responsabilités renforcées et des talents développés, les agents de la DGE œuvrent quotidiennement au service de l’intérêt général.

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »