Accueil du portailIndustrie › Les filières industrielles du textile, de la mode et du luxe
Listen to page
 
Industrie

Les filières industrielles du textile, de la mode et du luxe

Le secteur de la Mode et du Luxe

  • la France est le premier acteur mondial de la mode et du luxe, un secteur en croissance continue dans le monde :
    - 1/4 des ventes mondiales sont réalisées par des entreprises françaises,
    - 150 Md€ de chiffre d'affaires direct, 36 Md€ de valeur ajoutée soit 1,7% du PIB (2,7% en tenant compte des effets induits sur l’économie), soit davantage que l’aéronautique et la construction automobile réunis,
    - 1 entreprise industrielle sur 13 travaille en France dans le domaine de la mode et du luxe.
  • Le secteur contribue positivement à la balance commerciale :
    - Les ventes françaises à l’international de produits de luxe sont dominées par LVMH, Kering, L’Oréal Luxe, Chanel et Hermès,
    - Présence dans 180 pays, taux moyen d’export de 86% en 2017 (90% pour certaines entreprises)  ; auquel il faut ajouter les ventes aux clients étrangers en France (50% des 15% du CA réalisé en France),
    - Plus de 50% des exportations sont extra européennes,
    - Une croissance de 4 à 5% par an.
  • Paris, capitale de la mode :
    - Paris première ville mondiale d’achat de luxe : la mode représente 30% des dépenses des touristes,
    - 1,2 Md€ de retombées économiques pour les 6 semaines de Fashion Weeks annuelles.
  • Le secteur compte plus de 500 000 emplois directs en France et 1 million d’emplois indirects.
  • Le marché de consommation national reste considérable :
    - La mode est le deuxième marché de consommation en France : 64 Md€, dont 41,2 Md€  pour le secteur habillement/textile/chaussure/accessoires derrière l’agro-alimentaire (159 Md€), devant les achats de véhicules (41Md€),
    - Plus de 13% des achats réalisés en ligne.

L’industrie de l’habillement

La branche habillement compte 1 700 entreprises employant 40 000 salariés dont 15 000 liés au luxe. Le besoin en formation est évalué à 2000/an pendant 5 ans

L'industrie textile

L’industrie textile française regroupe 2 150 entreprises (dont 850 de plus de 10 salariés) fabriquant des fils, des tissus et des textiles destinées à l’habillement, à l’ameublement ou à un usage technique. Elles emploient 60 000 personnes (+ 2.000 emplois en 2017 ; premier solde positif depuis 40 ans).et réalisent un chiffre d’affaires annuel d’environ 13 Mds€ dont 7,9Mds€ générés par 458 entreprises de textiles techniques avec 28 000 salariés (source : Union des Industries Textiles).

La France est le deuxième pays européen producteur de textiles techniques après l’Allemagne.

La maroquinerie

En termes d’effectifs, l’industrie française de la maroquinerie représente les ¾ de la filière industrielle du cuir. En 2017, 448 unités de production ont employé  5751 cadres, employés, techniciens ou agents de maîtrise et 15 093 ouvriers en atelier. Près de 2 000 postes, particulièrement en production, sont annuellement à pourvoir sur le territoire national. Le chiffre d’affaires s’élève à 3,2 Mds €

Le secteur Horlogerie, Bijouterie, Joaillerie, Orfèvrerie (HBJO)

La production française HBJO en 2017 2,2 milliards d’euros HT ( + 6 % par rapport à 2016) ; Les exportations s’élèvent à 7,8M€. Le secteur regroupe 74 entreprises horlogères, qui emploient 2707 personnes et 2614 entreprises BJO, qui emploient 8553 personnes.


Crédits photos : © sandra Rose / iStock - © Cobrusia / Getty images - © DGE - © Nikola Nastasic- iStock - © DGE / SG

 

 

Écouter

Reportage lors du 1er Forum de la Mode (décembre 2016). Interventions de :

  • Fabrication additive : Catherine Gorgé (Prodways) ;
  • Textile innovant : Pascal Denizart Centre européen des textiles innovants (CETI) ;
  • Innovation numérique : Guillaume Gibault (Le Slip français).

 

Radio Classique, Le journal de l’économie / Emilie Vales.

 

Dentelle de Calais et Caudry

La DGE a apporté un soutien particulier à la  revalorisation et à la promotion de la Dentelle leavers fabriquée à Calais et à Caudry.

 

Le comité stratégique de filière


Collection Haute Couture
AH 2012-2013
Christian DIOR - D.R.

 

Le Comité stratégique de filière (CSF) des industries de la mode et du luxe rassemble les professionnels du secteur, les pouvoirs publics et les organisations syndicales représentant les personnels de la filière. La filière mode et luxe représente quelques grands groupes et des centaines de PME qui mobilisent des savoir faire d’excellence et qui constituent la fondation du made in France dans ce secteur.

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »