Écouter la page
 

VALVOPULSE

Le rétrécissement aortique calcifié (RAC), touche entre 2 et 12% des sujets de plus de 65 ans. La seule réponse médicale actuelle est chirurgicale et consiste à remplacer les valves aortiques. La morbidité et le coût pour la collectivité sont très élevés. Les patients ne sont, en outre, pas tous éligibles à la chirurgie cardiaque classique à cœur ouvert ou celle mini- invasive dite TAVI. S’appuyant sur une technologie de rupture brevetée, Cardiawave  apporte une solution à un besoin médical non satisfait et s’inscrit dans une tendance profonde en Europe de recherche de solution thérapeutique personnalisée, non-invasive, moins risquée et moins coûteuse pour la collectivité face au vieillissement des populations (1 Européen sur 3 aura plus de 65 ans en 2030).

Le projet Valvopulse vise à développer un nouveau dispositif médical de traitement du RAC et de le tester sur l’homme durant le programme de RDI.

 

 

Dirigé par : Benjamin BERTRAND, Président

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »