Écouter la page
 

NIREA

 « Inscrire le recyclage des cartes électroniques dans l’économie circulaire »

Bigarren Bizi a créé un procédé unique au monde de recyclage des cartes électroniques, appelé NIREATM. Cette nouvelle technologie brevetée permet de séparer les métaux précieux et donc de capter une grande partie de la valeur ajoutée de nos mines urbaines : or, argent, cuivre, tantale – mais également les polymères.

Cette technologie, mise au point en collaboration avec trois laboratoires universitaires aquitains et toulousains, s’inscrit résolument dans une démarche d’économie circulaire. Elle se fonde sur des procédés uniquement mécaniques, évitant ainsi les rejets gazeux (furanes, dioxines) associés aux voies thermiques de recyclage ou le recours à des solutions chimiques agressives. Cette approche la rend sans équivalent d’un point de vue environnemental.

L’industrialisation de la technologie a débuté en banlieue bordelaise au premier trimestre 2014 grâce au soutien apporté par la région Aquitaine et la Commission Européenne, qui a classé le projet n°1 sur 284 de l’appel à projet Eco-Innovation.

La participation de Bigarren Bizi au Concours mondial de l’innovation vise à lui permettre de développer le volet aéronautique de son offre – et d’atteindre son ambition : installer un réseau d’usines au plus près des gisements, sur la base d’unités types d’une capacité de 10 T/jour, créer des emplois sur le sol français, et traiter ainsi à terme les 500 000 tonnes de cartes électroniques générées chaque année en Europe.

 

 

 

 

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »