Écouter la page
 

CellForLife

L’utilisation de cellules vivantes pour soigner, pour remplacer les tests sur l’animal ou pour mettre au point de nouveaux traitements, est en pleine expansion. Ces applications exigent de nouveaux procédés de culture cellulaire qui reproduisent au mieux les conditions in vivo.

La société Alvéole développe des outils innovants s’appuyant sur des technologies brevetées de microfluidique et nanotechnologies, qui permettent de contrôler minutieusement l’environnement 3D des cellules et mimer leur milieu naturel.

Le projet CellForLife a pour objectif de mettre au point un nouveau dispositif miniaturisé et une plate-forme automatisée permettant de contrôler la reprogrammation de cellules de peau d’un patient en cellules d’intérêt et de tester des traitements potentiels ciblés.

La solution sera testée dans le cadre du syndrome de Rett, une maladie génétique causant un retard mental chez l’enfant. Des cellules souches reprogrammées à partir de cellules de peau de patients seront différenciées en cellules nerveuses. Par la suite, la solution pourra être utilisée pour d’autres maladies neurologiques mais aussi sur d’autres organes pour la mise au point de traitements individualisés.

 

 

 

Porté par Luc Talini

 

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »