Stratégie d’accélération 5G et réseaux du futur

Pour saisir les opportunités offertes par la 5G et positionner la France à la pointe des nouveaux usages numériques, le Gouvernement a lancé le 6 juillet 2021 une stratégie d’accélération sur la 5G et les futures technologies de réseaux de télécommunications.


Dans le cadre du 4ème programme d’investissements d’avenir, la 5G et les futures technologies de réseaux de télécommunications font partie des marchés identifiés comme prioritaires et répondant à des enjeux sociétaux majeurs.

 

 

Pilotée par la Direction générale des entreprises, cette stratégie d’accélération permettra de mobiliser 480 millions d’euros de financements publics pour soutenir des projets prioritaires d’ici 2022, et vise jusqu’à 735 millions de financements publics d’ici 2025, ce qui permettra, par effet de levier, de mobiliser jusqu’à 1,7 milliard d’investissements d’ici 2025.

Pourquoi investir sur la 5G et les futures technologies de réseaux de télécommunications ?

La 5G offre un saut de performance technologique, en termes de débit, de rapidité et de connectivité par rapport aux précédentes générations de réseaux : débit jusqu’à 10 supérieur à la 4G, délai de transmission divisé par 10 et fiabilité accrue, connexion plus stable même en mobilité, et capacité à connecter simultanément de très nombreux objets.

En investissant dans les réseaux télécoms de demain, le Gouvernement fait le choix de soutenir un marché à fort potentiel de croissance d’une importance prioritaire pour accroître la compétitivité de l’économie française.

La 5G est porteuse d’innovations de rupture pour de nombreux secteurs clés de l’économie, notamment pour l’industrie 4.0 (la maintenance préventive, la fabrication de haute précision, le suivi logistique d’un très grand nombre d’articles, la multiplication des capteurs), la santé (opérations à distance en temps réel), l’automobile (communications ultra-fiables à très faible latence pour les véhicules connectés et autonomes) ou les médias (réalité virtuelle en 3D à 360°).

La 5G représente donc une véritable opportunité pour renforcer la compétitivité et la capacité de notre économie à créer des emplois pérennes sur l’ensemble du territoire.

Les objectifs et axes de la stratégie d’accélération

Financée par France Relance et par le 4e Programme d’investissements d’avenir, cette stratégie vise à positionner la France sur un marché essentiel pour notre autonomie stratégique, la maîtrise et la sécurité de nos infrastructures de télécommunication.

Objectifs

Elle poursuivra des objectifs ambitieux :

  • Créer 20 000 nouveaux emplois à horizon 2025 ;
  • Accompagner la croissance du marché 5G en France en visant un marché de 15 milliards d’euros à horizon 2025 ;
  • Accompagner les PME françaises innovantes du secteur pour qu’elles réalisent plus de la moitié de leur chiffre d’affaires à l’export à horizon 2025 ;
  • Renforcer l’excellence scientifique et la visibilité internationale.

4 axes stratégiques

La stratégie d’accélération repose sur 4 axes :

  • Axe 1 : le soutien au développement des usages 5G au profit des territoires et de l’industrie ;
  • Axe 2 : le développement de solutions françaises sur les réseaux télécoms ;
  • Axe 3 : la consolidation des forces de recherche et développement sur les futures technologies de réseaux ;
  • Axe 4 : le renforcement de l’offre de formation.


Axe 1 - Appel à projet

Souveraineté dans les réseaux télécoms afin d’accélérer les applications de la 5G

Inscrit dans le plan de Relance, cet appel à projets vise à développer des applications industrielles et non-industrielles de la 5G, dans des secteurs variés correspondant aux besoins des territoires.

  • Concernant les applications industrielles, les innovations et applications principalement visées sont l’énergie, la mobilité, l’industrie du futur et de manière plus générale, la transformation numérique des métiers.
  • Concernant les applications non-industrielles, une attention particulière est accordée aux projets permettant le développement des usages de la 5G à fort impact social ou environnemental (ex. santé, éducation, transition environnementale) et/ou  ayant  vocation  à  se  développer  dans  les  territoires  les  moins densément peuplés (ex. agriculture).

Ouvert depuis le 31 août 2020, l’AAP est prolongé jusqu’au 7 septembre 2021.


Axe 2 et 3 - Appel à manifestation d'intérêt

Cet appel à manifestation d’intérêt vise à identifier sur le territoire français les projets concrets et les acteurs français qui pourraient être soutenus. Ces projets permettront à l’État de disposer d’une vision précise des initiatives et du potentiel d’investissement sur la 5G et les futures technologies de réseaux, afin de configurer au mieux les dispositifs de soutien nationaux pour les cinq années à venir.

Ces projets pourront notamment porter, sans s’y limiter, sur le développement de cas d’usages de la 5G, le développement de briques technologiques souveraines pour les réseaux télécoms ou des travaux de R&D sur la 5G/6G.

Ouvert depuis le 16 février 2021, l’AMI est prolongé jusqu’à mi-décembre 2021.


Axe 1 - Organisation de journées thématiques dédiées aux usages de la 5G

Une première journée thématique dédiée aux usages de la 5G a été organisée le 25 mai 2021 pour le secteur de la santé publique. Cette journée a permis d’illustrer les possibilités de dialogue et de coopération bénéfiques entre les industriels des télécoms, de la santé, les professionnels de la santé et les acteurs de la recherche (cliquer pour visionner le replay) .

Au vu du succès de cette première journée, l’évènement sera décliné selon les différents secteurs utilisateurs.


Axe 2 - Appel à projets franco-allemand

Cet appel à projets a pour objectif de soutenir des projets innovants d'applications 5G pour les réseaux privés franco-allemands. Il participe à l'approfondissement de la coopération franco-allemande sur les nouvelles technologies sur laquelle se sont engagés les Gouvernements allemand et français le 13 octobre 2020.

Les projets soutenus dans le cadre de ce dispositif devront favoriser la création d’un écosystème 5G commun de fournisseurs de technologies et de services allemand et français, en lien avec les opérateurs de leurs réseaux privés 5G.

Date de clôture : 1er septembre 2021.


Axe 1 - Lancement d’une mission sur la 5G industrielle

La mise en place d’un dialogue continu entre les acteurs industriels et télécoms en vue de développer les usages de cette nouvelle technologie sera un facteur clé de la réussite de l’adoption de la 5G. A cette fin, le gouvernement lancera en septembre une mission sur la 5G industrielle, pilotée par une personnalité qualifiée, afin d’inciter l’ensemble des acteurs de l’écosystème à se saisir des opportunités offertes par la 5G. La personnalité qualifiée qui pilotera cette mission, sera annoncée en septembre.

La mission aura pour objectif d’identifier les actions concrètes pouvant être mises en œuvre pour accompagner les verticales industrielles françaises dans l’émergence et le déploiement de services innovants sur la 5G. Elle fournira également des recommandations pour lever les éventuels freins à leur déploiement.


Axe 4 - Appel à manifestation d’intérêt « Compétences et métiers d’avenir »

Cet appel à manifestation d'intérêt (AMI) a pour objectif de soutenir l’ingénierie de formation, articulée avec l’ensemble des actions menées au sein de la stratégie d’accélération 5G et des différentes stratégies nationales et pour en accroître les effets leviers.

Il peut s’agir de :

  1. réaliser si nécessaire les diagnostics  de  besoins  en compétences  et  en formation, et  identifier les  initiatives  et  projets  en rapport avec une stratégie ou plusieurs stratégies nationales,
  2. financer les projets les plus adaptés qui auront été sélectionnés par une procédure exigeante.

Lancé en juin 2021, cet AMI sera clôturé en 2025

En savoir plus sur l'appel à manifestation d'intérêt


Coordinateur national 5G

Adrien Bresson

Mis à jour le 06/07/2021

Partager