Ingénieur de l'industrie et des mines

Danchooalex / Getty images

L’État recherche des profils « numérique » pour relever les défis de sa transformation numérique : cybersécurité, protection des données, accompagnement des entreprises dans leur transformation numérique, régulation économique du numérique, simplification et dématérialisation des service publics...


Vos talents d’ingénieur au profit d’une mission de service public

Des fonctions variées

Des fonctions variées offrant un large panel de métiers au sein des ministères économique et financier, du ministère de la transition écologique et de l’Autorité de sûreté nucléaire.

Agents de catégorie A de la fonction publique de l'Etat, les ingénieurs de l'industrie et des mines (IIM) exercent leurs fonctions principalement pour le compte de trois employeurs : le ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance, le ministère de la Transition écologique  et l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN).

Au sein de ces organismes, les IIM sont principalement affectés dans les réseaux des services déconcentrés : les directions régionales des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE) en particulier pour l’activité métrologie et l’accompagnement des entreprises dans les domaines du développement économique, de la compétitivité et de l’innovation, les directions régionales de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) pour les activités de sécurité industrielle, d’environnement et de contrôles techniques de sécurité. Ils peuvent aussi être affectés en administration centrale, notamment au sein de la direction générale des Entreprises (DGE) au ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance, de la direction générale de l’énergie et du climat (DGEC) et la direction générale de la prévention des risques (DGPR) au ministère de la Transition écologique, ainsi qu’à l’ASN.

En contact permanent avec les entreprises dont ils sont des interlocuteurs privilégiés et en relation avec de nombreux autres services de l’État, les IIM jouent un rôle essentiel en matière de :

  • accompagnement des entreprises sur les champs de la compétitivité, de l’innovation et du développement économique,
  • développement de partenariat entre l’Etat et les entreprises,
  • approvisionnement énergétique,
  • protection de l’environnement,
  • sécurité industrielle et sûreté nucléaire,
  • transformation numérique de l'Etat.


Une rémunération attractive

Le salaire net mensuel en début de carrière est de 2 650 € à 3 100 € en fonction de l’expérience professionnelle antérieure.
Il peut atteindre 7000 € nets mensuels en fin de carrière.
La carrière professionnelle des IIM offre de larges possibilités de promotion interne :accès au grade d’Ingénieur divisionnaire de l’Industrie et des Mines et à l’emploi fonctionnel de chef de mission.
Les IIM peuvent par ailleurs accéder au corps des Ingénieurs des Mines.

Comment devenir ingénieur de l'industrie et des mines ?

En 2021, l’État recrutera 13 ingénieurs de l’industrie et des mines. Le recrutement se fait sur dossier (CV, lettre de motivation, diplômes, …) et entretien

Diplômés ou futurs diplômés (ingénieur ou master 2), rejoignez des équipes pluridisciplinaires et inscrivez-vous au prochain recrutement sur titres du 9 mars au 14 avril 2021 sur Internet.

Après sélection des dossiers, les entretiens se dérouleront à partir du 28 juin en région parisienne.


Informations et inscriptions

La date limite pour les inscriptions est fixée au 14 avril 2021

sur internet par le portail du ministère www.economie.gouv.fr/recrutement

(« Recrutement par concours » - « Je souhaite devenir agent public » - Inscription – « Licence » - Secrétariat général – « Inscription aux concours du Secrétariat général » - « Accéder à la téléprocédure »)

Liens et téléchargements

Mis à jour le 04/03/2021

Partager