L'innovation

L’innovation est un des principaux leviers de compétitivité pour l’ensemble des entreprises françaises, des PME, start-ups, ETI aux grands groupes. Elle recouvre plusieurs formes qui intègrent l’innovation technologique et l’innovation non technologique (organisationnelle et commerciale).

On distingue également les innovations de produits et les innovations de procédés, ainsi que plusieurs degrés d’innovation : les innovations de rupture, les innovations incrémentales. Levier essentiel de la croissance à long terme de l’économie, l’innovation est au cœur des politiques publiques des pays industrialisés. La DGE cherche ainsi à faire de la France l’un des pays les plus innovants au monde.

Pour ce faire, la DGE conçoit et met en œuvre les meilleures politiques publiques pour soutenir les entreprises innovantes, des PME industrielles aux scale-ups (start-ups en forte croissance), en passant par les grands groupes et les start-ups deep-tech.

Pour ces missions, la DGE s’appuie sur les opérateurs de l’Etat (Bpifrance, INPI, ANR, Business France, France Brevets…) et diverses structures qu’elle pilote et anime (capitales et communautés French Tech, pôles de compétitivité, SATT, IRT,…).

A travers le Conseil de l’innovation, et en collaboration avec les autres ministères, la DGE élabore la stratégie d’ensemble de soutien à l’innovation, en établissant les lignes directrices et les grandes priorités d’action, au plan français et européen. Elle établit également la priorisation des secteurs émergents d’avenir. Notamment, la DGE définit, met en œuvre et évalue les mesures, y compris financières et fiscales, en faveur du développement de la recherche et de l'innovation dans les entreprises, de la création et de la croissance des entreprises innovantes, du développement des écosystèmes d'innovation et du développement de la culture d'innovation. A ce titre, elle assure le suivi des crédits d’impôt pour la recherche et l’innovation, le régime de la jeune entreprise innovation, le suivi de Bpifrance et du capital-risque français et enfin le suivi des Programme des investissements avenirs et des programmes européens en faveur de la recherche et de l’innovation.

Par ailleurs, la DGE suscite et anime le développement d'écosystèmes d'innovation favorables à la création et à la croissance des jeunes entreprises innovantes (écosystèmes French Tech, pôles de compétitivité,…) et contribue à leur promotion en France et à l'international. Elle conçoit, promeut et met en œuvre les mesures et actions destinées à faciliter l'accès de ces entreprises aux talents, à accroître leur visibilité auprès des investisseurs et à lever les freins à leur développement.

Enfin, la DGE propose, met en œuvre et évalue la politique de propriété industrielle, de lutte contre la contrefaçon, dans les instances françaises, européennes et internationales. Elle pilote les évolutions règlementaires sur ce volet, et notamment celles issues de la loi PACTE.