Présentation de la stratégie d’accélération 5G et de l’observatoire 5G

Du 02 décembre 2021

16h00

Au 02 décembre 2021

18h30

Salon Debré, Hôtel des ministres, Ministère de l'Économie et des Finances et de la Relance - 139, rue de Bercy 75012 Paris

La DGE organise le 2 décembre un évènement pour présenter les avancées de la stratégie d’accélération sur la 5G et les futures technologies de réseaux de télécommunications et pour présenter l’étude « observatoire 5G » qui vise à quantifier le marché de la 5G en France et alimentera les actions menées dans le cadre de la stratégie d’accélération 5G.

La 5G, un marché prioritaire

Dans le cadre du 4ème programme d’investissements d’avenir, la 5G et les futures technologies de réseaux de télécommunications font partie des marchés identifiés comme prioritaires et répondant à des enjeux économiques et de souveraineté majeurs.

La stratégie d’accélération 5G et futures technologies de réseaux de télécommunications a été officiellement annoncée le 6 juillet 2021 par la ministre déléguée chargée de l’Industrie, et le secrétaire d’État chargé de la transition numérique et des communications électroniques.

Pilotée par la Direction générale des Entreprises (DGE), cette stratégie d’accélération permettra de mobiliser 480 millions d’euros de financements publics pour soutenir des projets prioritaires d’ici 2022, et vise jusqu’à 735 millions de financements publics d’ici 2025, ce qui permettra, par effet de levier, de mobiliser jusqu’à 1,7 milliard d’investissements d’ici 2025. L’objectif fixé est triple : accompagner les PME françaises innovantes, soutenir les équipementiers européens et renforcer l’excellence scientifique de l’écosystème 5G français.

Un observatoire de la filière 5G en France

Dans le cadre de cette stratégie d’accélération, la DGE a réalisé, en lien avec le CSF Infrastructures numériques, un observatoire de la filière 5G en France visant à objectiver le nombre et profils d’entreprises, d’emplois, et le chiffre d’affaires de la filière. Cette étude, menée par le cabinet AD Little, réalise un état des lieux de la filière et de son potentiel de croissance.

L’écosystème 5G français est ainsi estimé à environ 2 milliards d’euros de dépenses en 2020 et d’ici 2027, ces dépenses pourraient atteindre de 23 à 27 milliards d’euros. Plus de 250 entreprises actives dans l’écosystème de la téléphonie mobile en France ont été analysées. Ces entreprises regroupent près de 100 000 emplois en France. Sur cette base, il est estimé que la 5G a directement mobilisé entre 6 000 et 8 000 emplois en France en 2020, dont plus de la moitié au sein d’entreprises françaises, le solde étant réalisé par des emplois au sein des filiales françaises d’entreprises étrangères installées en France.

L’évènement sera l’occasion de présenter les avancées de la stratégie d’accélération, d’annoncer de nouveaux projets lauréats de cette stratégie et de présenter l’étude « observatoire 5G ». 

Au programme

16h00

Introduction

Agnès-Pannier Runacher, Ministre déléguée auprès du ministre de l'Économie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie (à distance)

16h15

Introduction et annonce des nouveaux lauréats de l’AMI de la stratégie d’accélération 5G

Cédric O, Secrétaire d'État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques

16h25

 Présentation générale de la filière  

Nicolas Guérin, Président CSF Infrastructures numériques

16h35

Présentation de l’observatoire de la filière 5G 

Ignacio Garcia Alves et Paul Desjonqueres, AD Little

16h55 

Présentation de la stratégie d’accélération 5G et futures technologies de réseaux de télécommunications

Adrien Bresson, Coordinateur national de la stratégie, DGE

17h10 

Présentation de la mission 5G Industrielle

Philippe Herbert, Président de la mission

17h15 

Table ronde sur la stratégie d’accélération 5G

  • Animation par le coordinateur de la stratégie
  • Anne-Lise Thouroude, Arcep
  • Hakima Chaouchi, Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation
  • Axel Barrate, Ministère de l'Économie et des Finances et de la Relance
  • Brigitte Preung, Ministère du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion
  • Alexandre Faidy, Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères

17h45 

Présentation du CSF Infrastructures numériques

  • Stella Morabito, co-rapporteur du GT 5G
  • Viktor Arvidsson, rapporteur du livre blanc « 5G et environnement »

18h05 

Pitch de projets lauréats de la stratégie d’accélération 5G

  • 5G Steel - ArcelorMittal
  • 5Green Mobilité - Alsatis 

18h20 

Conclusion

Adrien Bresson, Coordinateur national de la stratégie

Lieu

Salon Debré, Hôtel des ministres, Ministère de l'Économie et des Finances et de la Relance
139, rue de Bercy
75012 Paris
France

Mis à jour le 02/12/2021

Partager

Sur le même sujet

Ecouter la page

Stratégie d’accélération 5G et réseaux du futur

Pour saisir les opportunités offertes par la 5G et positionner la France à la pointe des nouveaux usages numériques, le Gouvernement a lancé le 6 juillet 2021 une stratégie d’accélération sur la 5G et les futures technologies de réseaux de télécommunications.

Dans le cadre du 4ème programme d’investissements d’avenir, la 5G et les futures technologies de réseaux de télécommunications font partie des marchés identifiés comme prioritaires et répondant à des enjeux sociétaux majeurs.

 

 

Pilotée par la Direction générale des Entreprises, cette stratégie d’accélération permettra de mobiliser 480 millions d’euros de financements publics pour soutenir des projets prioritaires d’ici 2022, et vise jusqu’à 735 millions de financements publics d’ici 2025, ce qui permettra, par effet de levier, de mobiliser jusqu’à 1,7 milliard d’investissements d’ici 2025.

Pourquoi investir sur la 5G et les futures technologies de réseaux de télécommunications ?

La 5G offre un saut de performance technologique, en termes de débit, de rapidité et de connectivité par rapport aux précédentes générations de réseaux : débit jusqu’à 10 supérieur à la 4G, délai de transmission divisé par 10 et fiabilité accrue, connexion plus stable même en mobilité, et capacité à connecter simultanément de très nombreux objets.

En investissant dans les réseaux télécoms de demain, le Gouvernement fait le choix de soutenir un marché à fort potentiel de croissance d’une importance prioritaire pour accroître la compétitivité de l’économie française.

La 5G est porteuse d’innovations de rupture pour de nombreux secteurs clés de l’économie, notamment pour l’industrie 4.0 (la maintenance préventive, la fabrication de haute précision, le suivi logistique d’un très grand nombre d’articles, la multiplication des capteurs), la santé (opérations à distance en temps réel), l’automobile (communications ultra-fiables à très faible latence pour les véhicules connectés et autonomes) ou les médias (réalité virtuelle en 3D à 360°).

La 5G représente donc une véritable opportunité pour renforcer la compétitivité et la capacité de notre économie à créer des emplois pérennes sur l’ensemble du territoire.

Les objectifs et axes de la stratégie d’accélération

Financée par France Relance et par le 4e Programme d’investissements d’avenir, cette stratégie vise à positionner la France sur un marché essentiel pour notre autonomie stratégique, la maîtrise et la sécurité de nos infrastructures de télécommunication.

Objectifs

Elle poursuivra des objectifs ambitieux :

  • Créer 20 000 nouveaux emplois à horizon 2025 ;
  • Accompagner la croissance du marché 5G en France en visant un marché de 15 milliards d’euros à horizon 2025 ;
  • Accompagner les PME françaises innovantes du secteur pour qu’elles réalisent plus de la moitié de leur chiffre d’affaires à l’export à horizon 2025 ;
  • Renforcer l’excellence scientifique et la visibilité internationale.

4 axes stratégiques

La stratégie d’accélération repose sur 4 axes :

  1. Axe 1 : le soutien au développement des usages 5G au profit des territoires et de l’industrie ;
  2. Axe 2 : le développement de solutions françaises sur les réseaux télécoms ;
  3. Axe 3 : la consolidation des forces de recherche et développement sur les futures technologies de réseaux ;
  4. Axe 4 : le renforcement de l’offre de formation.

Axe 1 - Appel à projets

Souveraineté dans les réseaux télécoms afin d’accélérer les applications de la 5G

Inscrit dans le plan de Relance, cet appel à projets, clos depuis le 7 septembre 2021, visait à développer des applications industrielles et non-industrielles de la 5G, dans des secteurs variés correspondant aux besoins des territoires.

  • Concernant les applications industrielles, les innovations et applications principalement visées sont l’énergie, la mobilité, l’industrie du futur et de manière plus générale, la transformation numérique des métiers.
  • Concernant les applications non-industrielles, une attention particulière est accordée aux projets permettant le développement des usages de la 5G à fort impact social ou environnemental (ex. santé, éducation, transition environnementale) et/ou  ayant  vocation  à  se  développer  dans  les  territoires  les  moins densément peuplés (ex. agriculture).

Axe 1 - Organisation de journées thématiques dédiées aux usages de la 5G

Une première journée thématique dédiée aux usages de la 5G a été organisée le 25 mai 2021 pour le secteur de la santé publique. Cette journée a permis d’illustrer les possibilités de dialogue et de coopération bénéfiques entre les industriels des télécoms, de la santé, les professionnels de la santé et les acteurs de la recherche (cliquer pour visionner le replay) .

Au vu du succès de cette première journée, l’évènement sera décliné selon les différents secteurs utilisateurs.

AXE 2 – Renforcer les coopérations franco-allemandes sur les réseaux privés 5G

Un premier appel à projet a été lancé en mai 2021

La France et l’Allemagne ont lancé du 20 mai au 1er septembre 2021 un appel à projet conjoint pour soutenir des projets d’innovation sur les applications 5G pour les réseaux privés. L’objectif de cet appel à projet était de soutenir l’écosystème franco-allemand sur les télécoms, afin d’abaisser les barrières à l’entrée sur le marché des réseaux privés 5G.

Le 21 janvier 2022, les ministres français et allemand ont annoncé soutenir conjointement 4 projets collaboratifs à hauteur de 17,7 millions d'euros.

Consulter le communiqué de presse

Axes 2 et 3 - Appel à projets relatif à la Stratégie d’accélération sur la 5G et les futures technologies de réseaux de télécommunications

Cet appel à projets (AAP) vise à soutenir les propositions de projets portant sur le développement de solutions souveraines pour les réseaux télécoms garantissant un haut niveau de sécurité et de fiabilité, et le lancement de travaux de R&D amont afin d’anticiper les évolutions de la 5G et l’arrivée de la 6G.

Lancé le 16 février 2021, l’appel à manifestation d'intérêt initial devient un AAP ouvert jusqu’au 8 juin 2022.

2 décembre 2021 : 5 projets lauréats sont annoncés. Consulter le communiqué de presse

Axe 3 - Partenariat européen « Smart Networks and Services »

L’entreprise commune sur les réseaux et services intelligents (Smart Networks and Services, ou SNS) a vocation à financer des projets sur les réseaux du futur. Consulter le premier programme de travail pour 2021-2022

Les premiers appels à projet doivent être lancés mi-janvier 2022.

Pour toute information, nous vous invitons à consulter le replay de l’atelier SNS organisé le 17 décembre 2021 par le PCN Numérique et la DGE.

Axe 4 - Appel à manifestation d’intérêt « Compétences et métiers d’avenir »

Cet appel à manifestation d'intérêt (AMI) a pour objectif de soutenir l’ingénierie de formation, articulée avec l’ensemble des actions menées au sein de la stratégie d’accélération 5G et des différentes stratégies nationales et pour en accroître les effets leviers.

Il peut s’agir de :

  1. réaliser si nécessaire les diagnostics de besoins en compétences et en formation, et identifier les initiatives et projets en rapport avec une stratégie ou plusieurs stratégies nationales,
  2. financer les projets les plus adaptés qui auront été sélectionnés par une procédure exigeante.

Lancé en juin 2021, cet AMI sera clôturé en 2025.

En savoir plus sur l'appel à manifestation d'intérêt

Mission sur la 5G industrielle

Une mission sur la 5G industrielle a été confiée à Philippe Herbert par la ministre déléguée chargée de l'Industrie et le Secrétaire d'Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques le 19 octobre 2021. Avec le lancement de cette mission, le Gouvernement souhaite accélérer le déploiement des applications de la 5G au sein du tissu industriel français.

Cette mission poursuit plusieurs objectifs :

  • la mise en place d’un dialogue continu entre acteurs industriels et télécoms afin de développer les usages de la 5G dans l’industrie et d’en accélérer l’appropriation par les professionnels,
  • l’identification des freins au déploiement de la 5G et de ses usages dans l’industrie,
  • et, enfin, la proposition d’actions concrètes pour accompagner les secteurs industriels français dans l’émergence et le déploiement de services innovants sur la 5G.

Télécharger le communiqué de presse

En savoir plus sur la mission 5G industrielle sur le site du Conseil national de l'industrie

Coordinateur national 5G

Adrien Bresson

 

Écrire à :  strategie-acceleration-5g.dge[ @ ]finances.gouv.fr

100%

Mis à jour le 24/01/2022

Partager

5G : prolongation du soutien aux solutions pour les réseaux de communication

15/10/2021

Dans le cadre de France Relance et du programme des investissements d’avenir, Le Gouvernement prolonge l'un des dispositifs de la stratégie d'accélération 5G : le dispositif de soutien aux solutions souveraines pour les réseaux de télécommunications.

La 5G et les futures technologies de réseaux de télécommunications ont été identifiées comme un marché cible à fort potentiel de croissance par le Gouvernement et sur lequel la France dispose de réelles capacités.

Une stratégie d’accélération dédiée a été lancée le 6 juillet 2021, financée notamment par le 4ème Programme d’investissements d’avenir, afin de faire de la 5G un outil de compétitivité industrielle et de repositionner la France à la pointe sur les futures technologies de réseaux.

Afin d’identifier les projets innovants des acteurs de l’écosystème français de la 5G, un appel à manifestation d’intérêt « Solutions souveraines pour les réseaux de télécommunications » avait été lancé le 16 février 2021. De nombreux projets ont été déposés et de premiers projets portant sur le développement de solutions souveraines sur l’edge cloud et les terminaux, avec des applications aux secteurs de la mobilité et du bâtiment intelligent, ont déjà été soutenus.

Face à ce succès, ce dispositif est prolongé jusqu’au 8 juin 2022 sous la forme d’un appel à projets qui permettra de soutenir des projets innovants réalisés en France sur :

  • le développement de solutions souveraines pour les réseaux télécoms garantissant un haut niveau de sécurité et de fiabilité (logiciels, matériels et services associés) ;
  • le lancement de travaux de R&D amont afin d’anticiper les évolutions de la 5G et l’arrivée de la 6G.

Accéder à l'appel à projets relatif à la Stratégie d’accélération sur la 5G et les futures technologies de réseaux de télécommunications sur le site de Bpifrance.

Mis à jour le 15/10/2021

Partager

5G : AAP "usages citoyens" - Souveraineté dans les réseaux de télécommunications

Lancement

Fin

La ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, la ministre déléguée chargée de l'Industrie, et le secrétaire d'Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, ont annoncé le lancement du volet "usages citoyens" de l'appel à projets France Relance pour le développement des applications de la 5G.

Cet appel à projets a été lancé à l’automne 2020 dans le cadre du plan de relance pour l’industrie. Il se voit aujourd’hui approfondi avec ce nouveau volet pour faciliter son accès par des applications à fort impact social ou environnemental et/ou ayant vocation à se développer dans les territoires les moins densément peuplés.

Objectifs de l'appel à projets

L'appel à projets « Souveraineté dans les réseaux de télécommunications afin d’accélérer les applications de la 5G » vise à soutenir :

  • des projets d’expérimentation de cas d’usage de la 5G ;
  • des programmes de R&D nécessaires au développement d’usages innovants transverses à des projets d’expérimentation existants.

Sont mis en valeur les projets d’expérimentation d’usage de la 5G pérennes, ouverts à tous les acteurs pertinents de l’écosystème. La qualité des partenaires et la cohérence du choix du lieu d’expérimentation doivent être démontrées dans les candidatures.

Le nouveau volet de cet appel à projets dédié aux  "usages citoyens" a pour objectif de soutenir les entreprises qui proposeront des applications 5G innovantes au bénéfice de tous types de territoires. Celles-ci devront permettre d'améliorer la vie quotidienne dans plusieurs domaines :

  • environnement
  • agriculture
  • santé
  • transports et logistique
  • éducation et culture

Les projets proposés pourront être élaborés en concertation avec des collectivités territoriales de façon à favoriser le développement d'usages de la 5G en dehors des agglomérations.

Les projets doivent être déposés en ligne sur la plateforme de Bpifrance

avant le 1er juin 2021, midi

Mis à jour le 06/07/2021

Partager