Donnez votre avis sur le Site

De la smart city à la réalité des territoires connectés

Fin 2020, la Direction générale des Entreprises (DGE), la Fédération française des télécoms (FFT), le Syndicat professionnel des fabricants de fils et de câbles électriques et de communication (SYCABEL), l’Alliance française des industries du numérique (AFNUM) et la fédération INFRANUM (qui rassemble des entreprises et des territoires) ont souhaité que soit conduite une grande étude sur la réalité du déploiement des outils et des méthodes de territoire intelligent en France.

L’objectif était double : contribuer à la définition d’un possible modèle français du territoire intelligent et produire des recommandations pour en favoriser la définition.

Les concepts de smart city ou de territoire intelligent recoupent aujourd’hui en France des réalités très différentes. Les collectivités portent chacune des projets propres, et en assurent parfois avec force la promotion. Les entreprises qui les accompagnent contribuent aussi à cette diversité. Malgré l’existence de nombreux lieux d’échanges et de valorisation, il n’y a guère d’espace de capitalisation et de consolidation des expériences et il est difficile de structurer des démarches collectives de coopération associant, à l’échelle nationale, l’État, les associations de collectivités et le monde économique.

Il est donc difficile de dégager de l’existant une vision commune de ce que sont aujourd’hui les projets de territoire intelligent en France, et plus difficile encore de dessiner ce que pourrait être un modèle pour l’avenir qui serait partagé par de nombreuses parties prenantes et mériterait l’attention, le soutien et l’engagement des partenaires publics au premier rang desquels l’État.

Mis à jour le 26/10/2021

Partager