4 pages de la DGE
24
Télécharger le PDF

(PDF, 694.36 Ko)

télécharger

Les entreprises électro-intensives, concentrées dans quelques secteurs, sont stratégiques pour l’économie

En France, les entreprises électro-intensives, grosses consommatrices d’électricité, bénéficient de tarifs compétitifs par rapport à l'ensemble des entreprises de l'industrie manufacturière. Ces tarifs très avantageux sont cependant menacés à terme par la libéralisation du marché de l’électricité. Les entreprises électro-intensives ont d'ailleurs subi de fortes hausses de prix depuis cette libéralisation.

Le risque pour la compétitivité de l'industrie est réel : ces entreprises électro-intensives ont un poids important dans l’industrie même si elles sont concentrées dans quelques secteurs d’activité : sidérurgie, industrie chimique et industrie du papier-carton. Le coût d’électricité des électro-intensives représente près de 5 % de leur chiffre d’affaires et jusqu’à 20 % dans certains secteurs, dépense très lourde pour ces entreprises qui emploient 100 000 salariés dans l’industrie manufacturière. Plus grandes que la moyenne en termes d’effectifs, elles appartiennent souvent à un groupe. Les électro-intensives exportent en général plus que les autres entreprises.

Mis à jour le 30/07/2020

Partager