Le Fonds Tourisme Durable : pour une relance verte

08/04/2021

Mis en place dans le cadre de France Relance et doté de 50 M€, le Fonds Tourisme Durable a pour objectif de soutenir, via des aides financières, des opérateurs du tourisme (TPE/PME et associations situées en zone rurale) dans leur démarche de transition vers un tourisme durable.


Les enjeux

Le fonds tourisme durable poursuit les enjeux suivants :

  • porter le développement durable comme la priorité de la relance du tourisme ;
  • sortir de la plus grave crise pour le secteur du tourisme avec un projet de transition écologique attractif ;
  • développer l’attractivité des territoires ruraux et la qualité des offres sur tout le territoire pour répondre aux changements de pratiques.

L’objectif de ce fonds est de soutenir financièrement les porteurs de projets en couvrant une partie des coûts liés à la transition, l’émergence et la maturation de projets de tourisme durable. Il s’agit ainsi de contribuer à la relance du secteur du tourisme, et à l’émergence d’une offre de qualité, à même de répondre aux nouvelles attentes des visiteurs en matière de respect de l’environnement et des populations.

Le fonds s’articule concrètement autour de trois volets

L'opération « 1000 restaurants »

Cette opération vise à soutenir la transition durable d’activités de restauration (réduction des déchets, dont gaspillage alimentaire et consommations eau/énergie ; développement de l’alimentation locale, de qualité et bas carbone ; ancrage dans le territoire, etc.), via des subventions pour un montant total de 10 M€.

Hébergements touristiques et transition écologique

Ce volet a pour but l’adaptation au changement climatique des activités d’hébergements touristiques (réduction des déchets et consommations eau/énergie, assistance à maîtrise d’ouvrage pour la rénovation énergétique, adaptation au changement climatique par l’amélioration du confort d’été, etc.), sous forme de subventions, pour un montant total de 38  M€.

Le développement du slow tourisme

Le soutien au développement d’offres de slow tourisme passe par un appel à projets national doté de 2 M€, qui vise à accompagner des acteurs de la filière du tourisme dans la conception de leur offre de services de slow tourisme, afin de faire émerger de nouveaux projets touristiques éco conçus. La DGE, qui travaille depuis plusieurs années à la structuration de l’offre de slow tourisme en France, copilote la mise en œuvre de ce volet 3 aux côtés de l’ADEME (conception de l’appel à projet slow tourisme, co-animation d’un webinaire de présentation le 9 avril dernier qui a réuni 380 participants, participation au comité de sélection).

Lancé le 8 avril 2021, cet AAP prendra fin, pour la première vague, le 14 juin 2021. Une seconde vague est prévue à l’automne.

Mis à jour le 20/05/2021

Partager