« Destination France », le vaste plan de reconquête du tourisme tricolore

24/11/2021

Le Gouvernement a dévoilé les grands axes du plan « Destination France », qui mobilise 1,9 milliard d’euros pour soutenir le tourisme tricolore et assoir la place de champion mondial du secteur touristique de la France.

Avec 90 millions de touristes étrangers en 2019, la France est la première destination mondiale. Elle est dotée de nombreux atouts touristiques : une multitude de biens inscrits à l’Unesco et de Grands Sites, plusieurs massifs montagneux, des vignobles de renommée mondiale, ou encore, de nombreux parcs nationaux et parcs naturels régionaux.

Ce secteur clef pour l’économie française (8 % du PIB) a toutefois été lourdement impacté par la crise sanitaire. Le plan de reconquête et de transformation du tourisme, « Destination France », a ainsi pour ambition de renforcer le secteur pour conforter la position de la France comme première destination touristique mondiale.


Cinq axes majeurs

« Destination France » se dote de près de 2 milliards d’euros et s’étendra sur dix ans.

En voici les grands axes :

  1. Conquérir et reconquérir les talents, par le biais d’une grande campagne de communication visant à montrer toute la richesse des métiers du tourisme, et en particulier auprès des jeunes.
  2. Renforcer la résilience du secteur et soutenir la montée en qualité de l’offre, notamment par un accompagnement à la demande de certains secteurs particulièrement touchés par la crise sanitaire, comme celui des grands événements, foires, salons, congrès, à dimension internationale.
  3. Valoriser et développer les atouts touristiques français, en créant, au sein d’un fonds « Destination France », un volet de 51 millions d’euros consacré au soutien et au développement des atouts touristiques français, et un autre volet de 55 millions d’euros dédié à la valorisation et au renforcement d’une offre d’ingénierie touristique pour les territoires.
  4. Répondre aux enjeux de transformation du secteur, en favorisant le tourisme durable, la réduction de l’empreinte écologique, l’investissement dans les infrastructures touristiques durables, ou encore, la transformation numérique.
  5. Promouvoir la destination France et consolider ses parts de marché, en renforçant les actions de communication auprès des touristes et investisseurs.


Des dispositifs en lien avec l’action de la DGE

Certaines mesures du plan s’inscrivent dans la continuité des actions menées par la Direction générale des Entreprises (DGE).

France Tourisme Lab, le premier réseau au monde d’incubateurs et d’accélérateurs touristiques, fédéré au niveau national par la DGE, se donne pour objectif d’impulser l’esprit d’innovation, de valoriser les initiatives et de renforcer la visibilité des entreprises innovantes. Le réseau a accompagné à ce jour plus de 390 startups

Pour favoriser le déploiement commercial, la consolidation financière et la visibilité de cet écosystème de l’innovation touristique, le plan soutient la proposition de bâtir une « Tourism Tech », en lien avec Bpifrance, Atout France et Business France, avec notamment l’animation d’une communauté dédiée et des plans de soutien à l’émergence des startups et scaleups.

En matière de transition numérique, plus de 19 000 entreprises ont déjà bénéficié des chèques de 500 euros proposés par France Num, l’initiative gouvernementale pilotée par la DGE et destinée à soutenir les petites entreprises dans leur passage au numérique. Aussi, « Destination France » souhaite poursuivre les efforts entrepris auprès des TPE-PME du tourisme en intégrant mieux leurs spécificités au réseau France Num, et en étoffant l’offre de formation au numérique dédiée au secteur touristique.

Liens et téléchargements

  • Télécharger le dossier de presse « Destination France » (PDF, 5.39 Mo)
  • Mis à jour le 24/11/2021

    Partager