4ème programme d'investissement d'avenir (PIA) : dotation de 20 Md€

08/01/2021

Le 8 janvier 2021, le Premier ministre a annoncé le quatrième Programme d’investissements d’avenir (PIA4) lors d’un déplacement dans les locaux d'une jeune start-up (Exotrail) et spécialisée dans le développement et la qualification de propulseurs électriques pour petits satellites.



Accompagné de plusieurs membres du Gouvernement et du secrétaire général pour l’investissement, le Premier ministre a détaillé les orientations stratégiques de ce programme exceptionnel qui vise à faire de la France le terreau le plus fertile en Europe pour les chercheurs et les entrepreneurs.

Installer la France dans un modèle de croissance respectueux de l'environnement

Doté de 20 milliards d'euros sur 4 ans, le 4e programme d'investissements d'avenir (PIA4) est entièrement dédié à l'enseignement supérieur, à la recherche et à l'innovation. Il vise à garantir à la France le maintien de son indépendance, de sa compétitivité et donc de ses emplois, et il va  permettre de poursuivre la  transition écologique engagée. Les investissements d'avenir sont plus que jamais nécessaires pour accélérer la relance et transformer la France.

Pour y arriver, il mobilisera 11 milliards d'euros jusqu'en 2022 pour accompagner le plan de relance #FranceRelance, soit un peu plus de 10% de l'effort total engagé par le gouvernement.

Le PIA 4 a été repensé par rapport à ses prédécesseurs grâce notamment à une construction interministérielle de longue haleine et aux recommandations du rapport d’évaluation du premier PIA remis au Premier ministre en 2019 : il prend mieux en compte les réalités territoriales et répond aux enjeux de la transition écologique, de la compétitivité et de l'indépendance de l'économie.

Le PIA 4 s'est fixé un objectif d'au moins un tiers d'investissements en faveur de la transition écologique : une grand partie des nouvelles stratégies d'innovation prioritaires du programme seront dédiées à la transition écologique (tranformer les équipements agricoles, décarboner l'industrie ou accompagner la transformation des villes...)

Ce programme se caractérise par une dimension territoriale revalorisée : les régions sont associées à l'élaboration des stratégies nationales d'accélération pour l'innovation et à la mise en oeuvre des "démonstrateurs territoriaux" permettant de tester en conditions réelles l'efficacité des innovations développées. Par ailleurs, la part régionalisée du PIA passe de 250 M€ à 500 M€. Son principe reste inchangé : 1€ investi par l’Etat pour 1€ investi par les régions.

12,5 milliards d'euros pour le volet d'innovation dite « dirigée »

Sur les marchés les plus prometteurs où la France dispose de réelles capacités, des stratégies d'accélération mobilisant tous les leviers sont construites (financements, normes, réglementations, recherche, formation...). Celles-ci sont définies dans le cadre de pilotages interministériels. L'objectif est de doter l’État d'une capacité de s'adapter aux enjeux liés à la compétition mondiale, en définissant des priorités d'investissement permettant de faire face à de nouveaux défis. Cette logique dite "dirigée" du PIA 4 est donc de cibler quelques marchés et technologies prioritaires, afin de soutenir les entreprises et les laboratoires de recherche dans les étapes de développement selon la maturité des innovations.

12,5 Md€ du PIA 4 sont destinés à déployer ces stratégies d'accélération : Le PIA permet ainsi aux innovations d'émerger, de mûrir, de faire la preuve de leur efficacité et de tester leur marché.

En savoir sur les stratégies d'accélération pilotée par la Direction générale des Entreprises

Liens et téléchargements

télécharger
Le dossier de presse

(PDF, 5.57 Mo)

Mis à jour le 11/05/2021

Partager