Premier bilan de la charte des acteurs du e-commerce

18/12/2019

Metamorworks
La charte des acteurs du e-commerce a été mise en place le 26 mars 2019 pour garantir des relations équilibrées entre les géants du web, dans le secteur du e-commerce et les TPE et PME françaises. Un premier bilan a été réalisé le 11 décembre 2019 par le secrétaire d'Etat chargé du Numérique.

Les signataires de la charte (BOULANGER, CDISCOUNT, CONFORAMA, E-BAY, FNAC-DARTY, LA REDOUTE, LE BON COIN, MANOMANO, RAKUTEN) se sont engagés pour des relations plus équilibrées et transparentes avec les TPE-PME pour qui la vente en ligne représente une véritable opportunité pour le développement de leur activité. Six mois après la signature de cette charte, il s'avère que leurs engagements ont été tenus.

Une charte, 3 champs d'action

La charte s'articule autour de 3 axes. L'échange entre les deux parties, tout au long de la relation commerciale, est garanti avec une formalisation des relations commerciales. Elle met également en avant la nécessité de lutter efficacement contre la contrefaçon.

Ces engagements ont été tenus, rendant les relations entre ces entreprises plus humaines et permettant un accès plus aisé à la médiation des entreprises. Aujourd'hui, le gouvernement souhaite aller plus loin.

Des travaux d'approfondissement

Des travaux d’approfondissement permettant de distinguer les plateformes les plus vertueuses sont, à présent, prévus. La volonté est de distinguer les plateformes de e-commerce les plus vertueuses. Et, pour aller encore plus loin, ces travaux s'intéressent également aux points de vue des consommateurs, aux questions environnementales et liées à l'emploi.

Liens et téléchargements

télécharger
Dossier de presse

(PDF, 263.64 Ko)

Mots clés
Mis à jour le 18/12/2019

Partager