appel à projets pour la résilience de l'économie : 31 premiers projets lauréats

19/11/2020

B4lls / Getty images
Dans le cadre de France Relance, un appel à projets a été lancé pour le soutien à l'investissement dans des secteurs stratégiques pour le résilience de l'économie française, 31 premiers projets lauréats sont annoncés ce jeudi 19 novembre 2020.

La crise sanitaire a mis en lumière les vulnérabilités françaises dans les chaînes de production et d’approvisionnement à l'importance de construire une résilience pour notre économie.

Des appels à projets et à manifestation d'intérêt ont été lancés et 31 premiers projets lauréats sont annoncé aujourd'hui, dont sept projets concernent la microélectronique ou l'électronique au sens large.

Ces projets totalisent 680 millions d’euros d’investissements productifs, dont 140 millions d’euros de soutien de l’État. Plus de 4 000 emplois industriels sont ainsi confortés et environ 1 800 emplois directs devraient être créés avec la mise en oeuvre de ces investissements. Les projets lauréats sont en majorité portés par des PME et ETI et répondent tous au besoin de renforcer notre résilience industrielle et sanitaire.

Quelques exemple illustratifs de projets soutenus

Seqens (chimie pharmaceutique) investit en France pour développer et produire des molécules essentielles permettant de sécuriser la chaîne d’approvisionnement de médicaments critiques pour notre sécurité sanitaire sur ses 5 sites : d’Aramon (30), Bourgoin-Jallieu (38), Couterne (61), Limay (78) et le Seqens’Lab de Porcheville (78). Ces projets représentent un montant total de plus de 65 millions d’euros d’investissements.

Laboratoire Aguettant (santé) va étendre sa production « 100% made in France » de médicaments injectables en seringues pré-remplies, pour pouvoir proposer davantage de molécules qui ont manqué durant la crise sanitaire, dans le cadre d’un investissement qui pourrait représenter jusqu’à 50 millions d’euros.

Lesaffre (agroalimentaire) va créer une nouvelle usine et près de 400 emplois dans les Hauts-de-France, pour relocaliser des activités actuellement produites en Asie. Acteur majeur mondial de la fermentation (levures, bactéries), notamment pour la nutrition santé humaine et animale, Lesaffre investit au total de près de 300 millions d’euros dans ce projet.

Aledia (électronique), start-up qui va créer une usine de 450 personnes pour produire des écrans d’affichage grand public (technologie micro-LED), plus performants que les actuels écrans LCD et OLED. Une première subvention sera accordée par l’Etat pour soutenir le premier jalon de développement industriel de 44 millions d’euros, qui amorce un investissement total de 150 millions d’euros sur cinq ans.

Sur tous ces projets, l’Etat apportera un soutien important pouvant représenter sur les dossiers les plus sensibles plus de 50% des investissements.

Retrouvez le détail des projets retenus dans le dossier de presse ci dessous.

Liens et téléchargements

télécharger
Le dossier de presse

(PDF, 5.7 Mo)

Mis à jour le 19/11/2020

Partager