5G : AAP "usages citoyens" - Souveraineté dans les réseaux de télécommunications

Lancement

Fin

La ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, la ministre déléguée chargée de l'Industrie, et le secrétaire d'Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, ont annoncé le lancement du volet "usages citoyens" de l'appel à projets France Relance pour le développement des applications de la 5G.

Cet appel à projets a été lancé à l’automne 2020 dans le cadre du plan de relance pour l’industrie. Il se voit aujourd’hui approfondi avec ce nouveau volet pour faciliter son accès par des applications à fort impact social ou environnemental et/ou ayant vocation à se développer dans les territoires les moins densément peuplés.

Objectifs de l'appel à projets

L'appel à projets « Souveraineté dans les réseaux de télécommunications afin d’accélérer les applications de la 5G » vise à soutenir :

  • des projets d’expérimentation de cas d’usage de la 5G ;
  • des programmes de R&D nécessaires au développement d’usages innovants transverses à des projets d’expérimentation existants.

Sont mis en valeur les projets d’expérimentation d’usage de la 5G pérennes, ouverts à tous les acteurs pertinents de l’écosystème. La qualité des partenaires et la cohérence du choix du lieu d’expérimentation doivent être démontrées dans les candidatures.

Le nouveau volet de cet appel à projets dédié aux  "usages citoyens" a pour objectif de soutenir les entreprises qui proposeront des applications 5G innovantes au bénéfice de tous types de territoires. Celles-ci devront permettre d'améliorer la vie quotidienne dans plusieurs domaines :

  • environnement
  • agriculture
  • santé
  • transports et logistique
  • éducation et culture

Les projets proposés pourront être élaborés en concertation avec des collectivités territoriales de façon à favoriser le développement d'usages de la 5G en dehors des agglomérations.


Les projets doivent être déposés en ligne sur la plateforme de Bpifrance

avant le 1er juin 2021, midi

Mis à jour le 09/04/2021

Partager