Accueil du portailETUDES-ET-STATISTIQUESCompétitivitéConjonctureEmploi salarié › Tableau de bord de l'emploi salarié - 2e trimestre 2018

Écouter la page
 
Conjoncture

Tableau de bord de l'emploi salarié - 2e trimestre 2018

L’emploi ralentit à nouveau au deuxième trimestre 2018

Au deuxième trimestre 2018, la hausse de l’emploi salarié total (direct et intérim) s’atténue (+ 12 300 salariés après + 44 500 au premier trimestre et + 102 800 au quatrième trimestre 2017). Cette décélération résulte principalement de celle de l’emploi direct (+ 15 200 salariés après + 42 200), le recul de l’emploi intérimaire
(- 2 900 salariés après + 2 300) étant moindre.
Sur un an (par rapport au deuxième trimestre 2017), l’emploi salarié total a progressé de 204 000 salariés.
Dans l’industrie, la baisse de l’emploi total s’amplifie au deuxième trimestre 2018
(- 8 100 salariés après - 4 400). L’emploi intérimaire (6 000 salariés après - 3 900) comme l’emploi direct (2 100 salariés après - 500) décroissent.
Dans le secteur de la construction, l’emploi total augmente solidement au deuxième trimestre 2018 (+ 4 800 salariés après + 4 900 le trimestre précédent), porté par le seul emploi direct (+ 5 000 salariés après + 5 100), l’emploi intérimaire restant stable (- 200 après - 200). Sur un an, la vive croissance de l’emploi total (+ 37 600 salariés) résulte principalement de l’emploi direct (+ 25 300), mais aussi de l’emploi intérimaire (+ 12 300).
La hausse de l’emploi tertiaire marchand (y compris l’intérim de tous les secteurs) faiblit au deuxième trimestre
2018 (+ 23 500 salariés après + 38 100) portée par l’emploi direct (+ 26 400 après + 35 800).
L’emploi direct du secteur tertiaire non marchand, emplois publics et privés confondus, baisse (- 14 000 salariés après
+ 1 800). Cette baisse est composée d’un recul de l’emploi dans la fonction publique (- 11 600) et dans une moindre mesure de celui l’emploi privé (- 2 400).

Téléchargement :

Tableau de bord de l'emploi salarié : 2e trimestre 2018

 

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »