Accueil du portailETUDES-ET-STATISTIQUESCompétitivitéConjonctureEmploi salarié › Tableau de bord de l'emploi salarié - 3e trimestre 2012

Téléchargez l'appli smartphone
Connaissez-vous l'appli mobile Semaine de l'Industrie ?
Idéale pour géolocaliser les événements, répondre à un quizz, customiser vos photos... Pour smartphone Ios et Androïd
En savoir plus
 
Écouter la page
 
Conjoncture

Tableau de bord de l'emploi salarié - 3e trimestre 2012

Au troisième trimestre 2012, l’emploi dans l’ensemble des secteurs concurrentiels non agricoles (SCNA) a poursuivi son reflux, à un rythme plus soutenu qu’au deuxième trimestre : le nombre de salariés a diminué de 38 000 après un repli limité à 9 000 le trimestre précédent. La cause principale en est un nouveau recul accentué de l’emploi intérimaire (- 31 000 salariés après - 18 000). De plus, hors intérim, il n’y a désormais plus de créations d’emplois, le solde atteignant - 7 000 salariés au troisième trimestre contre + 9 000 au deuxième. Sur un an, 37 000 emplois nets ont été détruits (- 0,2 %).

  • Industrie

Dans l’industrie, l’emploi intérimaire a fortement diminué (- 15 500 salariés), à un rythme encore plus élevé que le trimestre précédent. L’emploi direct a plutôt mieux résisté au troisième trimestre qu’au deuxième, mais a néanmoins perdu plus de 5 000 salariés. Au total, les effectifs de l’industrie ont reculé comme au deuxième trimestre de 21 000 salariés. Sur un an, les pertes atteignent 67 000 emplois, dont près des deux tiers d’intérimaires.

  • Construction

Les effectifs de la construction se sont repliés de 10 000 salariés au troisième trimestre dont 70 % d’intérimaires. Sur un an, le secteur a perdu 21 000 salariés, dont, comme pour l’industrie, deux tiers d’intérimaires.

  • Secteur tertiaire marchand

Le secteur tertiaire marchand a perdu près de 34 000 salariés au troisième trimestre 2012, du fait de la forte décrue de l’emploi intérimaire dans l’industrie et dans la construction mais pas seulement. En effet, hors effectifs intérimaires employés dans les autres secteurs, les effectifs ont diminué : près de 11 000 emplois en moins, contre 12 000 créations au deuxième trimestre. Sur un an, le secteur tertiaire marchand a perdu 24 500 emplois, essentiellement du fait de l’intérim : les effectifs s’accroissent de 31 500 salariés, hors effectifs intérimaires employés dans les autres secteurs.
Les activités concurrentielles du secteur tertiaire non marchand (activités pour la santé humaine et activités médico-sociales et sociales, hors emploi public) ont créé moins de 4 000 emplois au troisième trimestre 2012 et 20 000 sur un an.

 

Téléchargement :

Tableau de bord de l'emploi salarié - 3e trimestre 2012

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »