Accueil du portailETUDES-ET-STATISTIQUESCompétitivitéConjonctureEmploi salarié › Tableau de bord de l'emploi salarié - 2e trimestre 2013

Écouter la page
 
Conjoncture

Tableau de bord de l'emploi salarié - 2e trimestre 2013

Poursuite de la baisse de l’emploi salarié au second trimestre 2013

Au deuxième trimestre 2013, l’emploi dans l’ensemble des secteurs concurrentiels non agricoles (SCNA) recule de 30 000 salariés, après - 5 300 au trimestre précédent. En effet, l’intérim s’est replié et l’emploi direct a été réduit de façon plus marquée qu’au premier trimestre. Sur un an, près de 127 000 emplois ont disparu (- 0,2 %).

  • Industrie

Dans l’industrie, le volume d’emplois directs perdus (- 19 000 salariés) s’accentue par rapport à celui des trimestres précédents (- 12 000). L’intérim repart à la baisse
(- 3 500 salariés), mais plus modérément qu’en 2012. Au total, l’industrie a perdu 22 500 salariés, ce qui constitue le plus gros recul du secteur depuis septembre 2009. Sur un an, 65 500 emplois nets ont été détruits, un petit quart d’entre eux concernant les intérimaires.

  • Construction

Les effectifs totaux de la construction ont chuté au second trimestre 2013 de près de 5 000 salariés. Comme aux deux trimestres précédents, l’emploi direct a décliné de plus de 7 000 salariés tandis que l’intérim a continué sa hausse (+ 2 800 salariés). Sur un an, le secteur a perdu 33 400 salariés.

  • Secteurs tertiaires marchands

Après un trimestre en forte progression (près de 16 000 salariés supplémentaires), le secteur tertiaire marchand subit une nouvelle contraction (- 7 800 salariés). Les effectifs intérimaires baissent légèrement (- 4 200 salariés). Sur un an, le secteur tertiaire marchand compte presque 60 000 salariés en moins. Hors effectifs intérimaires employés dans les autres secteurs, la diminution des effectifs concerne environ un tiers d’intérimaires.

 

Téléchargement :

Tableau de bord trimestriel de l'emploi salarié - 2e trimestre 2013

 

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »