Accueil du portailETUDES-ET-STATISTIQUES › Robotique personnelle et de service : quels produits pour quels usages ?

Écouter la page
 

Robotique personnelle et de service : quels produits pour quels usages ?

du 14/06/2012 au 14/06/2012 (Clos)
Paris

 

La robotique personnelle et de service est un domaine d’application technologique de plus en plus médiatisé. Les entreprises du secteur, en France et dans d’autres pays (Japon, Corée du Sud, États-Unis …), s’efforcent de développer de nouveaux produits et de promouvoir l’utilisation de robots perfectionnés issus de la recherche - développement. Il s’agit par exemple de l’aspirateur personnel, du robot d’assistance médicale ou encore du robot compagnon humanoïde.

Conscients des potentialités de développement industriel, le ministère de l’Économie, des Finances et de l’Industrie (la DGCIS), a lancé, dans le cadre du Pipame, une étude prospective, confiée au cabinet Erdyn sur « le développement industriel futur de la robotique personnelle et de service en France ».

Cette étude a pour but d’apporter une connaissance approfondie de la réalité de cette industrie et de ses marchés, ainsi que de leur potentiel à moyen terme. Elle présente également des recommandations nécessaires à son développement.

L’étude s’intéresse plus particulièrement à trois domaines d’application : l’assistance à la personne en perte d’autonomie, l’accompagnement et le robot compagnon, enfin la surveillance et le gardiennage.

Ce nouveau « rendez-vous du Pipame », intitulé « Robotique personnelle et de service : quels produits pour quels usages ? », a donné lieu à une présentation des résultats de cette étude et à deux tables rondes, réunissant des professionnels et des experts du domaine, pour prolonger la réflexion, sur les thèmes :
     - Quels robots pour quels services ?
     - Quel positionnement pour les entreprises françaises dans cette industrie ?

Cette manifestation, s'est déroulée le 14 juin 2012 dans le cadre des Journées Annuelles du GdR-Robotique, et du festival Futur en Seine 2012.

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »