Accueil du portailETUDES-ET-STATISTIQUESIndustrie4 pages › 4 pages n°30 - Les relocalisations : une démarche multiforme

Écouter la page
 
Compétitivité - Industrie - Politique industrielle

4 pages n°30 - Les relocalisations : une démarche multiforme

Les relocalisations : une démarche multiforme qui ne se réduit pas à la question du coût de la main-d’oeuvre

La régénération d’avantages comparatifs dans les pays développés suscite un mouvement de relocalisations qui, sans être de grande ampleur, peut être considéré comme prometteur. L’étude approfondie d’une trentaine de cas d’entreprises ayant relocalisé récemment une partie de leur activité en France montre que ces entreprises souhaitent ainsi surtout améliorer la logistique et la qualité de leur production, et bénéficier d’une meilleure image, notamment du Made in France. Le choix de la zone géographique où elles se relocalisent est simple : très souvent à proximité d’un site existant. Trois logiques économiques différentes sont à l’origine des relocalisations : l’optimisation internationale de la localisation d’activité à haute valeur ajoutée, la prise en compte après délocalisation de l’ensemble des coûts au lieu du seul coût du travail, et enfin le choix d’une montée en gamme après une phase de lancement dans un pays à bas coût. Résultant d'un calcul économique des entreprises, les relocalisations sont compatibles avec une économie ouverte et, à « qualité » constante, ne renchérissent pas la consommation des ménages.

 

Téléchargements :

Le 4 pages - Version française

Le 4 pages - English version

 

 

 

Dictionnaire des variables

Le contenu des 30 entretiens menés avec les entreprises ayant relocalisé en France a été standardisé,  afin d’identifier rigoureusement une liste de variables décrivant les entreprises et certains aspects des relocalisations. L’ensemble de ces variables, utilisées dans le 4 Pages, est défini précisément dans un dictionnaire téléchargeable.

Télécharger le dictionnaire

 

 

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »