Accueil du portailETUDES-ET-STATISTIQUESCompétitivité4 pages › 4 pages n°23 - Les pôles de compétitivité et les projets financés par le FUI ont accru les dépenses de R & D, l'emploi et l'activité, sans effet d'aubaine

Écouter la page
 
Compétitivité

4 pages n°23 - Les pôles de compétitivité et les projets financés par le FUI ont accru les dépenses de R & D, l'emploi et l'activité, sans effet d'aubaine

Le 4 pages de la Dgcis n° 23

Créés en 2005, les pôles de compétitivité et leurs projets financés par le Fonds unique interministériel (FUI) auraient accrû, sans effet d’aubaine, les dépenses totales de R & D des PME et ETI indépendantes qui y participent, de 100 000 euros par an en moyenne sur la période 2006-2009, et leur effectif salarié de 1,3 emploi d’ingénieur ou de chercheur. Destinés à développer la croissance des entreprises par l’innovation, ces dispositifs auraient accrû le chiffre d’affaires des PME et ETI indépendantes qui y participent de 2,0 % soit un million d’euros par an.
Les financements publics directs reçus par les PME et ETI indépendantes du fait de leur participation aux projets financés par le FUI s'élèvent à 45 000 euros, soit un effet de levier supérieur à 2. Les pôles de compétitivité ont pleinement joué leur rôle puisqu’ils ont permis aux entreprises effectuant de la R & D de mieux bénéficier de l’ensemble des dispositifs de soutien public à l’innovation, tel le CIR en augmentant le taux de recours à ce crédit d’impôt.

 

Téléchargement :

Les pôles de compétitivité et les projets financés par le FUI ont accru les dépenses de R & D, l'emploi et l'activité, sans effet d'aubaine

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »