Accueil du portailETUDES-ET-STATISTIQUES › Les «drives» : une nouvelle forme de commerce en forte croissance

Écouter la page
 

Les «drives» : une nouvelle forme de commerce en forte croissance - 19/09/2014

Communiqué de presse - Une nouvelle publication de la DGE

L’offre « drive » - passer commande sur Internet puis venir en voiture récupérer ses achats en un
point permanent de retrait - est en pleine expansion depuis cinq ans. Elle répond aux
changements de comportement des consommateurs qui, en lien avec l’essor de l’internet haut
débit, sont demandeurs de nouvelles facilités pour faire leurs courses alimentaires et domestiques.
La Direction générale des entreprises (DGE) a réalisé, avec le concours de l’institut CSA, une
enquête auprès des clients des drives pour mieux connaître leurs caractéristiques et leurs
motivations. L’enquête démontre que la clientèle des drives est jeune, bien insérée sur le marché
du travail, avec des enfants. Elle est principalement attirée par ce mode de distribution pour le gain
de temps procuré.

L’expansion du parc des drives a été très rapide ces dernières années : leur nombre a dépassé les
2 000 unités début 2014, dont plus de 400 sur site propre. Ces nouveaux points de vente
constituent un mode de distribution complémentaire au circuit traditionnel des supermarchés et
hypermarchés. Il répond aux changements de comportement des consommateurs qui, en lien avec
l’essor de l’internet haut débit, sont demandeurs de nouvelles facilités pour faire leurs courses
alimentaires et domestiques.

Deux tiers des clients des drives ont entre 25 et 44 ans et la quasi-totalité d’entre eux appartient à
un ménage dont la personne de référence a un emploi. Près des trois quarts des clients (71%) ont
des enfants. La principale motivation mise en avant par les clients des drives (60% d’entre eux) est
le gain de temps procuré pour faire les courses (aussi bien à la commande qu’au retrait). Ils ont
tendance à augmenter la fréquence de leurs achats en drive.

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »