Accueil du portailETUDES-ET-STATISTIQUESIndustrieProspective › Benchmark européen sur les plateformes chimiques

Écouter la page
 
Compétitivité - Études - Industrie

Benchmark européen sur les plateformes chimiques

Quels sont les leviers pour améliorer la compétitivité des plateformes françaises ?

 

L’industrie chimique en France, et plus généralement en Europe, est placée devant un certain nombre de défis pour maintenir sa compétitivité dans un contexte de concurrence qui s’exacerbe à l’échelle internationale :

  • pression concurrentielle accrue de pays bénéficiant de coûts sur l’énergie plus avantageux, notamment par le recours au gaz de schiste ;
  • compétition de pays émergents où l’avantage des coûts salariaux joue encore, et qui rattrapent de plus en plus vite leur retard technique ;
  • restructuration en cours des secteurs surcapacitaires du raffinage d’hydrocarbures et de la pétrochimie ;
  • réglementations environnementales européennes réputées plus contraignantes qu’ailleurs.

L’intégration d’activités de l’industrie chimique au sein de plateformes de grande taille peut être source de rationalisations susceptibles de renforcer les facteurs de compétitivité des entreprises opérant sur ce type de site. Dans ce contexte, la direction générale des Entreprises (DGE) et l’Union des industries chimiques (UIC) ont décidé, dans le cadre du Pipame, de lancer une étude comparée sur la compétitivité des plateformes chimiques, afin de réaliser un état des lieux des forces et des faiblesses des plateformes françaises, de mesurer leur niveau de compétitivité par rapport à un panel de concurrentes européennes et d’identifier des leviers d’amélioration à travers le recensement des meilleures pratiques dans les domaines de la compétitivité énergétique, de l’efficacité, de la gouvernance ou encore de l’attractivité pour attirer de nouveaux investissements.

Une comparaison a ainsi été conduite sur un ensemble identifié de huit plateformes situées en France (Carling-Sarralbe, Dunkerque, Le Havre, Pomacle-Bazancourt, Lamotte, Rhône-Alpes, Fos-Berre-Lavéra et Lacq-Mourenx) et cinq autres positionnées en Allemagne (Leverkusen, Leuna, Wiesbaden), en Belgique (Anvers) et en Espagne (Tarragone).

Les plateformes françaises et européennes ont été comparées selon neuf critères : gouvernance/investissements, intégration/matières premières, services partagés/sous-traités, énergie et utilités principales, transport et logistique,
réglementaire, pérennité de la plateforme, recherche/formation, attractivité du territoire.

Ce document présente les éléments essentiels de l’étude : méthodologie du benchmark, principales forces et faiblesses des plateformes chimiques françaises, et recommandations pour l’amélioration de leur compétitivité.

 

Téléchargement :

Benchmark européen sur les plateformes chimiques : quels sont les leviers pour améliorer la compétitivité des plateformes françaises ?

 

ISBN : 978-2-11-138574-0

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »