Accueil du portailETUDES-ET-STATISTIQUESIndustrie4 pages › 4 Pages n°69 - L’industrie manufacturière française en 2016

Écouter la page
 
Industrie

4 Pages n°69 - L’industrie manufacturière française en 2016

Marges au plus haut mais dégradation des échanges extérieurs

La production manufacturière française a légèrement augmenté en 2016 (+ 0,3 %), principalement tirée par l’industrie automobile, la construction aéronautique et spatiale et l’industrie chimique. Le déficit commercial manufacturier s’est creusé de 7,3 Md€. Cette dégradation s’explique principalement par la réduction de 4,9 Md€ de l’excédent en produits aéronautiques et spatiaux. L’emploi salarié direct dans l’industrie manufacturière a modérément reculé en 2016 (- 25 400 emplois, contre - 59 000 en moyenne annuelle depuis 2000), tandis que l’intérim a poursuivi sa forte progression. Le coût horaire du travail continue de croître moins rapidement qu’en Allemagne. Sa hausse a été plus que compensée par les gains de productivité horaire, qui ont fait baisser les coûts salariaux unitaires (- 0,4 %). Le taux de marge dans l’industrie manufacturière est à son plus haut niveau depuis 2002.

 

 

Téléchargement :

4 Pages n°69 - L'industrie manufacturière française en 2016 : marges au plus haut mais dégradation des échanges extérieurs

English version - In 2016, French manufacturers saw higher margins but weaker external trade

 

Connaissez-vous La page Facebook de la DGE ?

Pour suivre toute l'actualité, cliquez sur le bouton « J'aime »